Votre “futur vous” vous remerciera d’avoir pris autant de photographies.

Votre_futur_vous_vous_remerciera-fDans le passé j’ai eu un petit ami qui, quand il regardait mes albums (j’en ai huit… bientôt neuf), levait les yeux au ciel. “Tu n’as pas besoin de prendre autant de photographies”, disait-il. C’est le même petit ami qui lançait des disputes à chaque fois que je voulais prendre un “selfie” de nous deux lors d’occasions importantes, et le même qui a tiré la langue lorsque j’ai posé, de manière innocente, un peu paumée, sur la photo de la remise de son diplôme professionnel.

- Publicité -

Certaines personnes ne partagent pas les mêmes avis concernant la prise de clichés et la quantité acceptable de souvenirs ainsi capturés. J’ai saisi l’idée.

Mais s’il y a bien une chose en laquelle je crois c’est que vous n’aurez jamais assez de photographies.

Sérieusement, réfléchissez-y. Combien de fois avez-vous fait quelque chose d’impressionnant et auriez aimé avoir une photo pour le montrer ? Combien de fois avez-vous suivi la “Snapstory” de quelqu’un et (de manière très glauque) fait une capture d’écran juste parce qu’il vous fallait avoir cette photo ? Si vous êtes un peu comme moi… cela vous arrive plus souvent que vous ne pouvez l’admettre.

La photo est essentielle pour moi.

J’aime la façon dont elle capture la beauté d’un moment et le fige. Ainsi des mois plus tard quand vous avez complètement oublié à quel point il faisait beau lors de votre voyage en Italie, ou avec qui vous avez fêté Halloween, vous pouvez regarder ces photos et vous remémorer.

Les photographies sont comme des capsules temporelles, elles permettent, en une seconde, de voyager entre ce qui a été et ce qui est.

Les photographies ont la capacité de vous ramener dans le moment. Vous étudiez le contour du visage de votre ex et soudainement son contact vous manque. Ou vous regardez une photographie de votre chien petit et votre esprit est inondé de milliers de souvenirs de lui sautant sur le lit, ou du bruit de ses ongles sur le linoléum glissant, ou cette fois où il a attaqué le caniche de votre voisin lors d’une promenade.

Les photographies sont comme des capsules temporelles qui vous permettent, en une seconde, de voyager entre ce qui a été et ce qui est. Chaque photographie rappelle des odeurs, des sons et des émotions qui sont enfouies dans notre mémoire. Vous pouvez avoir envie de pleurer, de rire ou ressentir une sensation soudaine dans votre poitrine car la personne qui vous fait sauter sur ses genoux n’est plus de ce monde.

- Publicité -

Les photographies conservent les gens et les souvenirs longtemps après qu’ils nous aient quitté. Elles nous rappellent comment nous avons changé, et nous rendent reconnaissants pour tout ce que nous avons vécu.

Les photographies conservent les personnes et les souvenirs longtemps après qu’ils nous aient quitté.

Un an après avoir rompu avec ce petit-ami qui détestait les photos, j’ai retrouvé une série de photos que nous avions prise dans une cabine ensemble. Nous portions des pulls assortis, ce qui était ironique, et même pour lui, nécessite d’être documenté.

Quand j’ai trouvé cette série de photos j’ai retracé nos visages, les sourires, les grimaces bêtes faites avec nos langues. Je suis tombée dessus à un moment où je ne pensais plus à lui, il ne me manquait pas. Mais soudainement c’était devenu le cas.

Et c’était exactement ce que j’essayais de lui expliquer pendant tout ce temps, le pouvoir de la photographie, celui qui me ramène à un moment constitué de pulls assortis et d’échanges de baisers dans une cabine photo. Me rappelant que les photographies sont tout ce qui nous reste quand on perd quelqu’un qu’on aime, donc elles sont absolument nécessaires.

Parce qu’un jour vous regarderez dans le passé, d’un an ou plus, vous vous remercierez alors d’avoir capturé ce souvenir, de l’avoir conservé tout ce temps.