Un cygne dont la compagne a été tuée au zoo finit par mourir de chagrin.

Un cygne dont la compagne a été tuée au zoo finit par mourir de chagrin.

Cygne mort 1source: thedodo

Dans le zoo russe où il vivait, un cygne mâle nommé Gvidon est décédé un mois après que sa compagne de toujours soit morte, victime d’un acte brutal et cruel ; selon les gardiens du zoo, il est mort de chagrin.

Tsarevna, la femelle du cygne, a été tuée en janvier, lorsqu’un visiteur du zoo Limpopo lui a jeté un morceau de pain dans lequel une aiguille à coudre était dissimulée. Peu de temps après cet acte barbare, Gvidon a commencé à déprimer, refusant de s’alimenter normalement, et de se mêler au reste des cygnes du zoo, comme l’expliquent les responsables de l’établissement dans une déclaration de presse.

Les gardiens affirment qu’ils ont tenté de consoler l’animal, mais qu’au fil des semaines, celui-ci a clairement sombré dans le désespoir et la solitude.

« Comme les humains, les animaux peuvent souffrir de dépression« , explique le directeur du zoo.

Comme l’état de Gvidon s’aggravait, les gardiens l’ont transféré dans le centre vétérinaire du zoo, où il a tout simplement cessé de s’alimenter. Quelques jours plus tard, il était mort. Dans une interview au Moscow Times, les officiels du zoo affirment que la cause du décès était évidente :

« Gvidon ne voulait tout simplement plus vivre sans sa chère et tendre Tsarevna. »

Cygne mort 2

Les cygnes sont en effet réputés pour être les animaux les plus fidèles de notre planète, formant une unique relation monogame avec un partenaire au cours de leur existence. Mais bien que certains interprètent cette habitude comme un instinct naturel, la réaction de Gvidon à la mort de sa compagne suggère que les liens unissant une paire de cygnes sont bien plus profonds et vitaux que ce que l’on peut bien imaginer.