Les 20 pires pick-up du XXIe siècle

Les pick-up ont réellement connu leur essor dans les années 1970, alors que le besoin d’un véhicule utilitaire pour le transport à longue distance était devenu courant. Même avec la montée en puissance des SUV, les pick-up sont toujours utilisés par ceux qui ne veulent pas louer de camion plus grand, mais qui doivent quand même transporter beaucoup de choses lourdes.

- Publicité -

Différents modèles ont été produits alors que les entreprises essaient d’allier bonne taille pour un utilitaire et un certain niveau de confort. Beaucoup préfèrent un camion simple capable de supporter un poids important, parfois même en terrain accidenté, et proposant une belle plateforme à l’arrière. Les entreprises se sont mises à créer de plus en plus de pick-up hauts de gamme et ont même proposé des modèles « de luxe ». Pourtant, la plupart des propriétaires de pick-up préfèrent quelque chose de plus simple pour un usage quotidien.

Comme tout autre type de voiture, les pick-up ont eux aussi connu leurs tacots. La plupart datent des années 1980 et 1990, époque à laquelle les problèmes étaient en voie d’être résolus et où trop de modèles se vantaient d’une grande puissance, mais d’une vitesse insuffisante. Le XXIe siècle a permis à la technologie d’améliorer les choses et les propriétaires peuvent ainsi profiter de beaux véhicules.

Malheureusement, bon nombre d’entre eux ne sont pas à la hauteur des exigences. Certains sont en proie à d’horribles problèmes qui les transforment en cauchemars à réparer. D’autres n’offrent pas une plateforme suffisamment grande ou une conduite correcte. D’autres sont tout simplement terribles dans leur conception. Voici les 20 pires pick-up commercialisés depuis l’an 2000.

20. FORD EXPLORER SPORT TRAC

- Publicité -

Être le premier d’un nouveau modèle peut être une chose risquée. Beaucoup trop de « premiers modèles » sont des ébauches brutes de bien meilleures versions à venir. Le Sport Trac a été le premier pick-up de taille moyenne de Ford et son design est à la hauteur de son nom « sportif ». Malheureusement, c’est la chose la plus positive à dire à ce sujet.

Il n’avait pas la puissance des autres pick-up et la plateforme n’était pas aussi grande qu’elle aurait pu l’être. La carrosserie a été copiée de façon flagrante sur le SUV Explorer, et cela se ressentait dans sa tenue de route et son intérieur. Il n’a tout simplement pas du tout attiré l’attention des acheteurs et il a vite disparu.

Préc.1 sur 20
- Publicité -