Être atteinte de troubles anxieux, et perdre occasionnellement le contrôle : un témoignage bouleversant.

etre atteint de trouble anxieuxsource: elitedaily

- Publicité -

Lorsque j’entends un bruit nocturne, je pense immédiatement que quelqu’un s’est introduit chez moi. Poster une lettre me terrifie. Danser m’angoisse.

Parfois, je me replie sur moi-même, et je perds la parole, car interagir avec autrui m’est difficile. Mon esprit se vide, car c’est trop de pression.

Certains jours, absolument tout me rend nerveuse. Les oiseaux, les fax, le métro, un coup de téléphone, dormir, manger, partir, rester : tout me rend anxieuse, y compris vous.

Est-ce que je suis bizarre ? Oui, mais ce n’est pas pour ça que poster une lettre me stresse.

J’ai un trouble anxieux, et cela m’effraie. Cela m’oblige à fuir d’innombrables choses.

Les gens me demandent parfois pourquoi je ne passe pas à autre chose. Ils le disent habituellement de manière plus douce et gentille, mais cela ne change pas le sens de leurs paroles.

Pourquoi en faire un tel cinéma ? Je ne devrais pas être dérangée à ce point par tout ça. Je devrais simplement cesser d’y penser.

Ils me disent que ce n’est pas si grave, et c’est ce que je me répète tous les jours, incessamment. Je sais que rien de tout cela n’est vraiment important, mais mon anxiété me dit le contraire, et mon anxiété a une voix très puissante.

J’ai toujours été anxieuse. Même lorsque j’étais plus jeune, je rongeais mes ongles, je tirais mes cheveux, et j’étais dévorée par l’anxiété. Je serai toujours anxieuse, mais je ne laisserai jamais mon anxiété me définir.

Je suis plus forte que cette anxiété, et je peux vivre avec elle. Je le sais pertinemment, mais je continue pourtant de paniquer.

- Publicité -

Ça ne m’handicape pas vraiment. Si je ne vous l’avais pas dit, vous n’auriez probablement pas deviné mon état. Reste que je préfèrerais ne pas l’être, et que je ne comprends pas pourquoi je ne peux pas faire autrement.

Le reste du monde ne le comprend pas non plus. Lorsque les gens voient une personne anxieuse, ils restent perplexes.

Faire la vaisselle me rend nerveuse ; à chaque fois que j’ai vécu avec des amis, la vaisselle sale a été un sérieux problème. Les vingtenaires n’aiment pas faire la vaisselle, mais mon anxiété m’a convaincue que la vaisselle sale peut m’infecter et me tuer.

J’essaie d’expliquer cela, mais mes amis se disent que je suis simplement maniaque de la propreté.

C’est difficile à expliquer et à comprendre, même pour moi.

J’arrive toujours en avance à un rendez-vous, car être à l’heure me semble être en retard. Tout le monde n’est pas comme ça (heureusement), et j’attends souvent mes amis.

Mon anxiété leur en veut, car ils sont en retard (ou plutôt, car ils m’obligent à être en retard), et je deviens alors irritable et larmoyante, sans autre raison que leur retard.

Pour mon anxiété, si quelque chose est prévu, alors on doit coller à la lettre à ces prévisions. Il ne faut pas chercher pourquoi. C’est comme ça.

Préc.1 sur 3
- Publicité -