Lire sur un écran avant de vous coucher pourrait bien vous tuer

Vous n’ignorez pas que l’utilisation d’écrans avant de vous coucher peut perturber votre sommeil ; de nouvelles études suggèrent que le problème est plus grave encore.

- Publicité -

Selon une nouvelle étude du Brigham & Women’s Hospital de Boston, dans le Massachusetts, non seulement l’utilisation d’un iPad au lit rend votre endormissement plus difficile, mais cela a aussi un impact sur votre veille et votre fatigue, le lendemain. Publiée lundi dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences, l’étude explique que ses résultats concernent toute personne utilisant en soirée un portable, un smartphone, une tablette ou certaines télévisions.

Ces recherches confirment des études plus anciennes, qui avaient déjà mis en évidence le lien entre l’utilisation tardive d’écrans, et la qualité du sommeil.

“Nous savions déjà que la lumière de ces écrans modifie l’état de fatigue et d’attention, en inhibant les niveaux de mélatonine dans le sang”, explique le Dr Anne-Marie Chang, neuroscientifique associée au sein de la Division du Sommeil et des Troubles Circadiens du BWH, dans une interview au Huffington Post. “Cette étude a produit des résultats complets, comparant l’utilisation d’un outil émettant de la lumière à celle d’un livre, et leurs conséquences respectives sur le sommeil.”

Pour ne pas se sentir comme un mort-vivant durant la journée, une seule solution : lire un livre en papier est préférable si vous devez stimuler votre intellect avant de vous coucher, et il faut éviter les écrans comme la peste, car ils pourraient bien vous coûter la vie. Selon Chang, le manque de sommeil – que ce soit à cause d’une quantité ou d’une qualité de sommeil insuffisante – est lié à d’autres problèmes de santé, comme l’obésité, le diabète, et des maladies cardiovasculaires. L’inhibition chronique de mélatonine a par ailleurs été associée à un risque accru de certains types de cancers.

Il va sans dire que le sommeil a, naturellement, des bénéfices intrinsèques qui font qu’il est préférable de ne pas trop s’en priver en temps normal.

L’étude s’est tenue pendant deux semaines, et a suivi douze participants, qui ont lu un iPad pendant quatre heures avant de se coucher, cinq jours de suite ; ce protocole a par la suite été répété avec des livres imprimés. Pour certains cobayes, l’ordre était inversé, et ils ont dû commencer par les livres, pour finir par les iPads.

- Publicité -

Les utilisateurs d’iPad ont mis plus longtemps à s’endormir, ont moins bien dormi, et ont connu des cycles de MOR plus courts en comparaison de leurs collègues lecteurs de livres. Les utilisateurs d’iPad ont, par ailleurs, produit moins de mélatonine, une molécule qui régule votre sommeil. Le lendemain, ils étaient aussi plus fatigués que les lecteurs de livres, et ce même s’ils avaient tous dormi pendant huit heures complètes.

Dans le monde réel, cependant, les effets secondaires des écrans pourraient bien être encore pires que dans le cadre de l’expérience. Selon Chang, comme les utilisateurs d’iPad se sentent plus attentifs et réveillés, les personnes utilisant des écrans avant le coucher pourraient bien rester debout plus longtemps que les cobayes n’en avaient le droit, et par conséquent, leur sommeil pourrait bien en pâtir encore plus.

Si vous devez vraiment utiliser votre tablette, votre téléphone ou votre ordinateur avant de dormir, il existe cependant un moyen de les rendre moins nocifs. Utilisez un filtre à lumière bleue : une application pour Android permet d’accomplir ceci, mais vous devrez investir dans un filtre physique pour votre matériel Apple. Pour les ordinateurs, utilisez F.lux. Selon les chercheurs, c’est en effet la lumière bleue qui vous maintient éveillé, et inhibe la production de mélatonine, ce qui affecte négativement la qualité de votre sommeil.

“L’idéal (mais malheureusement, ce n’est pas une suggestion très populaire) est d’éviter totalement l’utilisation d’écrans produisant de la lumière avant de se coucher.” conclut le Dr Chang. “Et pour ceux qui doivent impérativement utiliser de tels écrans le soir, alors il existe des logiciels et des équipements qui filtrent la lumière bleue, et sont donc très utiles.”