Ce père de famille a sacrifié sa vie afin de sauver des centaines de personnes de l’assaut d’un kamikaze.

L'histoire d'Adel Termos fait actuellement le tour du web.

- Publicité -

Il y a cinq jours, la ville de Beyrouth a été secouée par deux attentats à la bombe simultanés.

Dans ces attaques, près de 37 personnes ont été tuées, et plus de 200 blessées. Daech a ensuite revendiqué ces attentats.

ATTENTION, ces images peuvent choquer

Anwar Amro / AFP / Getty Images
Anwar Amro / AFP / Getty Images

L’histoire d’un homme en particulier a toutefois été reprise par de nombreux médias locaux, et a depuis été partagée sur le web.

Selon Public Radio International, Adel Termos a été témoin de la première explosion. Ensuite, comme l’explique le présentateur, “il a pris une décision instinctive, qui a sauvé d’innombrables vies.” Elie Fares, un bloggeur local, a expliqué à la station de radio que Termo avait plaqué au sol le second terroriste kamikaze, ce qui a provoqué son explosion.

- Publicité -

“De nombreuses familles, peut-être même des centaines de familles, lui sont aujourd’hui redevables de ce sacrifice”, conclut-il.

Le 13 Novembre, son corps a été transporté dans le village de Tallussa, sous les complaintes de ses habitants attristés

Mahmoud Zayyat / AFP / Getty Images
Mahmoud Zayyat / AFP / Getty Images

Sa femme faisait le deuil de son époux.

Mahmoud Zayyat / AFP / Getty Images
Mahmoud Zayyat / AFP / Getty Images

Ses enfants faisaient de même.

Mahmoud Zayyat / AFP / Getty Images
Mahmoud Zayyat / AFP / Getty Images
- Publicité -

Sur les réseaux sociaux, des critiques ont été faites au sujet de l’absence de couverture médiatique des attentats libanais, éclipsés par les attaques qui ont secoué Paris.

Il y a actuellement plus d’un million de réfugiés syriens au Liban. Ces 30 derniers mois, le pays a été victime de plus de 18 attentats terroristes, mais ce n’était que la seconde attaque revendiquée par Daech ; Daech a par ailleurs récemment revendiqué une attaque sur un avion de ligne russe, prouvant ainsi au monde que leurs objectifs étaient désormais plus variés qu’avant.

×