Votre enfant a plus de chances de s’étouffer avec ces 9 aliments qu’avec d’autres.

Des avertissements préviennent les parents au sujet des risques d’étouffement que présentent les jouets et les objets ménagers pour les petits enfants. Nous lisons ces étiquettes, écoutons les informations, et faisons de notre mieux pour rester vigilants quant à ce nos petits mettent dans leurs bouches.

- Publicité -

Cela inclut les aliments. Comme leurs voies aériennes sont petites, les jeunes enfants ont le risque d’avaler des morceaux de nourriture trop gros, ce qui peut entraîner un étouffement. Que vous le nourrissiez, ou qu’il se nourrisse lui-même, les accidents peuvent survenir.

Selon l’American Academy of Pediatrics, la nourriture est impliquée dans la moitié des étouffements chez les petits enfants. Pour vous aider à éliminer le danger, ils ont sélectionné les aliments qui présentent le plus de risque chez les enfants de moins de 4 ans :

Les fruits à coque.

Les fruits à coque peuvent aisément se coincer dans les voies aériennes d’un enfant, à cause de leurs tailles. En outre, les petites dents peuvent ne pas réussir à mâcher des noix entières, donc évitez les fruits à coque chez les petits. Parfois, les coques des noix limitent également les voies aériennes. Attendez qu’il ait bien plus de 4 ans, qu’il puisse s’asseoir en mangeant, et ai appris comment bien mâcher ses aliments.

- Publicité -

Les bonbons.

En plus de contribuer aux caries, les bonbons durs comme les sucettes envoient des milliers d’enfants aux urgences chaque année. Même un petit bonbon peut se coincer dans la gorge d’un enfant. Évitez de donner des bonbons durs et des guimauves à votre enfant avant qu’il ait plus de 5 ans et qu’il puisse mâcher consciencieusement.

Préc.1 sur 8
- Publicité -