Voilà ce que l’on entend lorsque l’on place les anneaux de croissance d’un arbre sur un tourne-disque.

Voici un extrait du disque Years, de Bartholomäus Traubeck, qui a enregistré le son de sept arbres autrichiens différents, parmi lesquels un chêne, un érable, un noisetier et un hêtre. Ce que vous entendez ici est l’anneau annuel de croissance d’un frêne. Chaque arbre possède un son totalement différent, car les caractéristiques de ses anneaux (comme la force, l’épaisseur, et la vitesse de pousse) sont uniques.

- Publicité -

Il ne faut cependant pas oublier que les anneaux de croissance sont ici convertis dans un langage musical, et qu’ils ne produisent pas spontanément de la musique. Le tourne-disque exceptionnel de Traubeck utilise une caméra Playstation Eye, et le moteur d’un stepper attaché à son bras mobile. Cet équipement transmet alors les données à un ordinateur, sur lequel est installé un logiciel appelé Ableton Live. Après traitement, ce que l’on entend est un morceau incroyable au piano, et, dans le cas du frêne, un morceau très lugubre.

Saluons Traubeck pour être ainsi parvenu à mettre au point cette méthode ingénieuse, qui transforme une simple pièce de bois en un arrangement musical superbe. De quoi se demander quel type de musique la nature peut bien produire dans d’autres conditions… (découvrez la vidéo ci-dessous)

- Publicité -