Une femme de 96 ans vend une maison. Regardez quand elle ouvre la porte et révèle un chef-d’œuvre oublié par le temps

4. Les songes d’un parfait inconnu

- Publicité -

Le téléphone a commencé à sonner. Rien d’inhabituel pour un bureau, mais c’est la personne à l’autre bout de la ligne qui rendait l’appel si mémorable. Elle s’appelait Joyce. Et comme elle l’a expliqué à Gladys et Carla, elle souhaitait vendre sa maison…. peut-être.

Alors qu’elle parlait, sa voix n’était pas totalement enthousiaste. Un air de réticence et d’hésitation. Malgré son ton, elle était persévérante. Elle avait en effet l’intention de vendre sa maison. Mais c’était avant que Joyce ne lâche une bombe sur Gladys et Carla, ce à quoi elles ne s’attendaient absolument pas.

- Publicité -
4 sur 29
- Publicité -