Une femme de 96 ans vend une maison. Regardez quand elle ouvre la porte et révèle un chef-d’œuvre oublié par le temps

18. Une capsule temporelle

- Publicité -

Les agentes immobilières Gladys et Carla avaient l’impression d’avoir gagné à la loterie. La somme d’argent qu’elles seraient en mesure d’obtenir une telle demeure serait beaucoup plus importante que ce qu’elles imaginaient, mais ce n’était pas tout.

L’endroit était si bien préservé qu’on aurait dit que tous ceux qui franchissaient la porte venaient d’entrer dans une capsule temporelle des années 1940, la période où Joyce a emménagé pour la première fois et où elle a commencé à décorer l’intérieur. C’est la combinaison impeccable de décorations, de meubles et de papier peint qui rendait la maison si unique et désirée.

- Publicité -
13 sur 29
- Publicité -