Une étude récente suggère que l’éjaculation fait diminuer les risques de cancer de la prostate

Cancer prostate(source: iflscience)

Publicité

Sur les 31925 hommes suivis par cette étude débutée dans les années 1990, 3839 ont été atteints d’un cancer de la prostate, et 384 en sont morts. Les hommes qui éjaculaient plus de 21 fois par mois étaient nettement moins susceptibles de développer un cancer de la prostate que ceux qui ne le faisaient que 4 à 7 fois. En effet, pour les adultes dont la moyenne était supérieure à 21 fois par mois, le risque de cancer était diminué d’un tiers.

« Après vérification afin d’écarter d’éventuels facteurs extérieurs, une fréquence mensuelle d’éjaculation élevée correspond bien, de manière statistiquement signifiante, à un risque de cancer de la prostate plus bas, et ce quel que soit le groupe test servant de référence. »

Publicité