Une créature mystérieuse qui avait échappé aux scientifiques pendant des décennies a enfin été photographiée.

Certains animaux ont une place très spéciale dans notre cœur. Nous connaissons depuis notre plus jeune âge les tigres ou les chevaux, et nous apprécions leur majesté.

Mais d’autres animaux sont si rares et magnifiques que nous sommes peu nombreux à avoir la chance de les connaître, et encore moins nombreux à les avoir vus. C’est particulièrement vrai pour du chat doré de Bornéo, une espèce si insaisissable que la plupart d’entre nous ignoraient jusqu’à son existence… jusqu’à aujourd’hui.

Le fait que ce mystérieux félin de Bornéo ait été découvert est en soit une réussite remarquable, mais cela ne s’arrête pas là. Attendez de voir cet étonnant animal de vos propres yeux… et découvrez ce qui rend ce spécimen spécial même parmi les autres chats bais.

En effet, il a été photographié à environ 65 km à l’extérieur de l’aire de répartition naturelle de son espèce, en outre, ces mammifères de Bornéo sont assez rares en général. Ils figurent actuellement sur la liste des espèces « menacées » de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

L’île de Bornéo, qui est essentiellement composée de forêts tropicales, héberge actuellement moins de 2 500 de ces étonnantes créatures. Du fait de la menace que représente la diminution croissante de leur habitat, on s’attend à une baisse de 20 pour cent de cet effectif d’ici 2020.

Le chat bai photographié ici a une apparence relativement inhabituelle si on le compare aux autres membres de son espèce. Ils arborent généralement une fourrure couleur noisette et des marques blanches sur leurs queues, comme celui présenté ci-dessous.

Donc la découverte de cet animal spécial, et le fait qu’il ait été photographié si clairement, est réellement remarquable. Les chats bais sont des animaux solitaires, nocturnes, et la densité de leur population est assez faible, ce qui les rend extrêmement difficiles à trouver.
C’est pourquoi les scientifiques de l’université de Muhammadiyah à Palangkaraya, de l’université d’Exeter, et de l’université Oxford Brookes ont installé plus de 50 pièges photographiques à 28 emplacements dans la région de Rungan, dans la province de Kalimantan.

Il a fallu presque un mois pour enfin obtenir des images de cette créature insaisissable. Toutefois, afin de la protéger son emplacement exact reste confidentiel. Les chercheurs ne souhaitent pas voir de mauvaises personnes lui mettre la main dessus !

« Nous en avons encore beaucoup à apprendre sur les forêts de Bornéo et le temps presse », ont déclaré les chercheurs dans un communiqué. « Des enquêtes supplémentaires sont nécessaires pour comprendre la distribution et les besoins écologiques de la faune de Bornéo, si nous souhaitons sauver des espèces de l’extinction. »

Attendez de voir cet élégant félin en action. Il ressemble presque à un croisement entre une panthère noire et une espèce de singe géant. Vous ne voudrez pas manquer ces rares images…

Cela peut sembler être une quantité incroyable de travail pour trouver un simple chat, mais c’est exactement ce qui rend cette histoire si remarquable. Heureusement, ces recherches aideront les chats dorés de Bornéo à survivre.

Partagez cette histoire remarquable avec vos amis !

Regardez cela ensuite !