Un Saoudien demande le divorce le soir de son mariage, après avoir découvert le visage de son épouse pour la première fois lors de la séance de photos.

En Arabie Saoudite, pendant la cérémonie de mariage, un homme dit à son épouse qu’il veut divorcer : il vient de découvrir son visage au moment de poser pour le photographe.

- Publicité -

(source: dailymail)

Originaire de Médine, dans l’ouest du pays, le couple avait convenu de se marier sans s’être rencontré auparavant, une coutume populaire dans certains pays du Moyen-Orient.

Mais lorsque la jeune mariée a retiré son voile pour sourire à l’objectif, son époux s’est levé brusquement, l’air écœuré.

« Vous n’êtes pas la femme que je souhaite épouser », a-t-il déclaré. « Vous n’êtes pas celle que j’imaginais. » « Je suis désolé, mais je vous répudie. »

@Getty Images
@Getty Images
- Publicité -

Selon le quotidien local Okaz, la jeune mariée a aussitôt fondu en larmes, tandis que les invités, affolés, tentaient de résoudre le problème.

Leurs efforts n’ont pas abouti.

D’après le journal Okaz, « l’homme a expliqué qu’il n’avait pas pu voir le visage de son épouse avant le mariage. » « Lorsqu’il a demandé le divorce, son épouse s’est effondrée et la soirée s’est achevée dans les larmes. »

L’histoire a suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux.

« Par son attitude irresponsable, il a fait beaucoup de mal à son épouse et il mérite de souffrir à son tour. », commente Afra sur un réseau social.

- Publicité -

« Il devrait savoir que la beauté se lit à l’intérieur et non pas sur un visage. »

« Aujourd’hui,malheureusement, beaucoup de jeunes gens ne s’intéressent qu’à l’apparence et méprisent les valeurs et la morale. »

« Que Dieu lui offre un meilleur époux, qui l’appréciera pour ce qu’elle est », ajoute Abu Nass. « Il n’est pas à la hauteur de ses responsabilités. Il est complètement insensible. Personne ne l’a obligé à épouser cette femme. Il aurait dû insister pour la voir avant le mariage et les fiançailles et ne pas attendre le soir de la cérémonie. Puisse-t-il à jamais connaître l’échec et ne jamais se marier. Il n’a pas de sentiments, ce n’est pas un homme. »