Un homme agonisant se remet après que l’hôpital ait laissé son chien le rejoindre dans sa chambre.

Dans le Comté de Whitley, Kentucky, un hôpital est en train de repenser totalement son règlement interne au sujet des animaux domestiques, après que son personnel ait été le témoin de l’amélioration notable de l’état des patients ayant reçu la visite de leur animal domestique.

- Publicité -

homme mourant chien 2

Peu de temps après qu’un vieil homme nommé James Wathen ait été admis à l’hôpital Baptist Health Corbin, le mois dernier, son état a commencé à s’aggraver, en dépit des efforts du personnel soignant. Au fil des semaines, Wathen a montré des signes de détresse émotionnelle, et finalement, il a même cessé de s’alimenter seul… car il avait besoin d’autre chose que de simples soins médicaux, comme l’a découvert le personnel de l’hôpital. Il avait besoin de son chien.

Avant son admission à l’hôpital, Wathen avait en effet dû se séparer de son animal domestique préféré, un chihuahua vieillissant et borgne nommé Bubba. Et en guise d’ultime requête, Wathen voulait le revoir une dernière fois.

Malgré le strict règlement à ce sujet, le personnel de l’hôpital s’est alors démené pour retrouver le chien, et avec l’aide du personnel du refuge animalier Knox-Whitley, il a fini par mettre la main sur l’animal. Placé dans une famille d’accueil lorsque son maître était tombé malade, Bubba était lui aussi déprimé par cette situation.

Samedi, les volontaires du refuge se sont associés au personnel de l’hôpital pour exaucer le vœu de Wathen, et le réunir avec son chien.

Lorsque Bubba a été amené à James“, explique le refuge sur Facebook, “il a commencé à pleurer, et Bubba s’est blotti contre son maître. C’est là qu’on s’aperçoit qu’un chien n’est pas seulement un animal domestique, c’est aussi quelqu’un que l’on aime.”

homme mourant chien

Aujourd’hui, ils sont tous les deux heureux, et semblent aller mieux ! L’amour est vraiment la plus grande des forces !

- Publicité -

Mais personne n’aurait pu deviner à quel point ces retrouvailles allaient s’avérer importantes. Comme l’explique l’infirmière en chef Kimberly Probus à The Dodo, depuis la visite, Wathen est plus lucide, et son état s’est très clairement amélioré.

Ce n’est plus le même homme. Je ne m’attendais pas à une telle amélioration.” “Sans son ami, il avait perdu tout espoir de retrouver la santé, mais maintenant qu’ils sont réunis, je crois qu’ils ont retrouvé une raison de vivre. C’est incroyable.

Selon Probus, le chien et son maître mangent à nouveau normalement, et Bubba lui-même semble plus optimiste. L’état de Wathen est toujours instable, mais il n’est plus en danger de mort depuis qu’il a retrouvé son chien.

Sans cette solution, son décès aurait été imminent“, explique Probus.

L’hôpital s’est débrouillé pour que Wathen reçoive des visites régulières de son chien, et cette expérience a motivé une révision du règlement global de l’établissement, afin d’autoriser désormais d’autres patients à recevoir la visite de leurs animaux domestiques.

“Les animaux domestiques sont généralement interdits dans les hôpitaux, car ils ne sont pas assez propres”, explique Probus. “Ces dix dernières années, ce point de vue a changé, mais notre hôpital n’avait aucun règlement autorisant les visites animales. Nous allons changer cela dans les jours à venir. Éthiquement, nous devons satisfaire les besoins émotionnels de nos patients, donc nous devons autoriser de telles visites lorsqu’elles sont possibles.

Ces dernières années, les professionnels de santé ont commencé à se pencher sur l’influence que peuvent avoir les chiens (et autres animaux domestiques) sur l’état de santé d’un malade. Selon les chercheurs, en effet, une interaction avec des animaux dans un environnement médical peut aider à soulager le stress et l’anxiété, ce qui en retour pourrait bien améliorer les chances de survie des patients.