Un Enfant Court Dans Le Centre Commercial. Quand Un Étranger Dit ÇA A La Maman, Ça Devient Viral

Le fils de LynnMarie, James, âgé de 9 ans est atteint de trisomie 21 et d’autisme. Quand James avait trois ans, LynnMarie lui a acheté un iPad et elle a vite compris que c’était un outil inestimable qui a aidé James à apprendre et à communiquer. Alors quand son iPad s’est cassé juste avant qu’une tempête de neige n’atteigne Nashville, LynnMarie a compris qu’elle devait en racheter un nouveau aussi vite que possible.

- Publicité -

Faire les courses avec un enfant peut être fatigant et difficile, ne parlons pas d’un enfant avec des besoins particuliers – mais LynnMarie et James étaient déterminés. Ils se sont dirigés vers leur boutique Apple locale au centre commercial pour un nouvel iPad avant l’arrivée de la tempête. Alors qu’ils étaient dans la boutique, quelque chose a stimulé James et il est parti en courant… et a frappé une vitre de plein fouet. LynnMarie pouvait sentir tous les regards se diriger vers son fils, avec jugement et dégoût.

Mais c’est là qu’un des employés Apple est entré en scène, et qu’il a fait quelque chose à laquelle LynnMarie ne s’attendait pas. En fait, sa photo de la rencontre inattendue est devenue virale sur Facebook

“Cher Apple Store à Green Hills,

Je vous écris pour vous dire à quel point votre employé était génial avec mon fils, James, et moi hier quand on est venu à votre boutique pour acheter un nouvel iPad.

Quand James avait presque trois ans, nous lui avons acheté son premier iPad. Ça s’est avéré être plus qu’un gadget pour regarder des vidéos. C’est devenu un moyen d’aider James à communiquer.”

“Parce que James est né trisomique, et qu’à six ans, il a été diagnostiqué avec un autisme, nous utilisons son iPad tous les jours comme outil d’apprentissage.

Malheureusement, même avec une coque de sécurité, après cinq ans d’utilisation, le premier iPad de James ne marchait plus. Nous avons remplacé l’écran plusieurs fois et ça se cassait toujours. Il était clairement temps d’en acheter un nouveau!”

- Publicité -

“Jeudi, James et moi sommes allés au Apple Store à Green Hills. En regardant les iPads, James a surement vu quelque chose qui a attiré son attention dans le centre commercial, et il est parti en courant à toute vitesse vers la porte. Le problème, c’est qu’il ne se dirigeait pas vers la porte, mais vers la vitre propre et transparente. Il est entré dedans de toutes ses forces, ce qui l’a fait tomber. Toute la boutique a sursauté en entendant le son de la tête de James heurtant la vitre puis le parterre.

J’ai couru vers lui et j’ai essayé de le consoler. James tolère bien la douleur, alors ses larmes et sa ‘moue’ étaient brefs. Mais pas les miens. En le serrant contre mois, assis par terre, votre employé est arrivé et s’est assis à côté de moi. Il a demandé s’il allait bien et s’il y avait quelque chose qu’il pouvait faire. Je pense que c’est à ce moment qu’il a compris que James avait des besoins particuliers.”

“‘Je pense qu’on va s’en sortir’, j’ai dit. ‘Mais je pense qu’il va avoir une bonne bosse sur la tête.’ Votre employé a demandé “Qu’est-ce que je peux faire pour vous?’ (Je voulais demander une margarita mais j’étais quasi sure qu’ils n’en avaient pas dans cette mystérieuse arrière-boutique.)

J’ai dit ‘Eh bien, nous sommes en fait venus ici aujourd’hui pour acheter un iPad qui avait été donné à James, mais si vous allez procéder, voudriez-vous nous le vendre et le configurer… ici par terre?'”

“Et c’est ce qu’il a fait. Votre incroyable employé s’est assis avec James par terre dans la boutique et a configuré le nouvel iPad. Il n’y a pas de mots pour bien décrire à quel point je suis reconnaissante qu’il ait pris le temps de ‘nous rencontrer là où nous sommes’. Il n’avait pas à s’assoir par terre avec nous. Il aurait facilement pu attendre que nous nous levions. Il pouvait facilement attendre qu’on revienne un autre jour. Mais il est resté avec nous quand on avait mal. 

La vie est un apprentissage continu. Et je suis sortie de cette expérience avec un rappel de toujours aller vers les gens là où ils se trouvent. C’est tellement facile de se concentrer sur notre propre mission que nous ne voyons pas ce dont les gens ont vraiment besoin. Je voudrais être meilleure. Je voudrais ne pas être égoïste et ne jamais rater l’occasion d’aimer exactement comme quelqu’un en a besoin à ce moment-là.