Un écureuil revient régulièrement rendre visite à la famille qui lui a sauvé la vie 8 ans plus tôt.

Lorsque Brantley Harrison et sa famille ont sauvé un petit écureuil blessé en 2009, avant de le relâcher dans la nature, ils ne s’attendaient pas à le revoir. Toutefois, 8 ans plus tard, la petite Bella continue de leur rendre visite presque quotidiennement, tant que de la nourriture lui est donnée, bien entendu.

- Publicité -

Après une éprouvante attaque de chouette qui a failli lui coûter la mort alors qu’elle était encore bébé, elle a été recueillie par la famille du comté de Greenville, en Caroline du Sud, et élevé par elle avec trois autres écureuils baptisés Larry, Curly et Moe. Bella est resté chez les Harrison jusqu’au printemps 2010, à ce stade elle était totalement guérie grâce à un régime de fruits, de fruits à coque et de lait maternel et était prête à gambader dans la forêt. La gentille femelle écureuil ne s’éloignait cependant jamais trop de son foyer adoptif, et s’arrête les saluer chaque fois qu’elle le peut, malgré le temps qui s’est écoulé.

« Bella s’assoit juste devant la porte d’entrée et attend que quelqu’un remarque qu’elle est venue nous rendre visite. Il lui est même arrivé de sauter vers la fenêtre de la salle à manger pour voir si quelqu’un est là » , a confié Brantley à The Dodo.

Le plus étonnant ? Quelques années après son premier séjour chez les Harrison, elle a fait son retour suite à une blessure à la patte, et un ventre plein de petits, nécessitant quelques mois supplémentaires de réadaptation. « C’était vraiment extraordinaire de voir le bébé que j’ai élevé avoir ses propres petits », a déclaré Brantley. Bella a maintenant sa propre page Instagram avec presque quatre mille abonnés. Découvrez certaines des photographies les plus adorables de la famille ci-dessous.

- Publicité -

En octobre 2009, cette petite écureuil a été trouvée blessée et seule après ce qui semblait être une attaque de chouette.

Ses sauveurs ont confié la pauvre créature avec Brantley Harrison et sa famille de la Caroline du Sud, qui l’ont baptisée Bella.

Préc.1 sur 6
- Publicité -