Un couple recueille un chien affamé et le voit se transformer sous ses yeux

Adopter un chien peut nécessiter un acte de foi ; il est presque impossible de savoir ce qu’un chien a vécu avant de l’accueillir dans votre maison. Son ancien propriétaire était-il abusif ? A-t-il vécu longtemps dans la rue ? A-t-il des problèmes d’abandon ?

Un bon refuge pourrait être en mesure de répondre à ces questions, mais il n’y a aucune garantie. C’était certainement le cas de Wulfgar le husky, dont le passé est fait d’un certain nombre de mystères et de complications. Heureusement pour lui et pour ses maîtres, il ne lui manquait plus qu’un peu d’amour, et il était prêt à connaître une transformation étonnante….

Lorsqu’une utilisatrice d’Imgur et son mari ont entendu parler d’un husky errant dans leur quartier en novembre 2015, ils ont été intrigués. Pourtant, lorsque le couple s’est aventuré dehors et a vu le chien, il est devenu clair pour eux qu’il avait quelque chose de particulier : il avait très peur non seulement du mari de la femme, mais des hommes en général.

« Comme vous pouvez le voir, il est en assez mauvais état sur cette photo », a écrit l’utilisatrice d’Imgur. « Remarquez la fourrure inégale et les côtes apparentes. Il avait aussi une grosse cicatrice sur les côtes… »

Le couple a tout de suite emmené le chiot, qu’ils ont plus tard baptisé Wulfgar, chez le vétérinaire. « Un husky mâle normal pèse entre 20 et 30 kilos, selon sa taille. Lorsqu’il a été pesé chez le vétérinaire, il était en sous-poids et la balance n’affichait que 17 kg. Selon le vétérinaire, il aurait dû peser entre 22,5 et 25 kg », a écrit l’utilisatrice d’Imgur.

« Il était atteint de gale démodécique », a-t-elle poursuivi. « Les Huskies ont deux couches de fourrure, donc pour que sa peau soit si rouge, sèche et inégale, il a dû être infecté pendant un certain temps. Notre pauvre garçon a probablement souffert pendant des mois. » Qu’allait-il lui arriver ?

« Mon mari et moi avons quelques hypothèses : il s’est enfui tout seul d’un propriétaire abusif/négligent, ce qui pourrait expliquer la cicatrice ; il a été volontairement abandonné ; il appartenait à un éleveur sans permis et s’est échappé. Les huskies ne sont pas une race que l’on trouve généralement dans les rues, donc on penche fortement pour la théorie de la fuite, surtout si l’on prend en compte sa méfiance envers les hommes. »

Il a fallu un certain temps pour que le chien s’habitue à son nouvel environnement. « Cela fait environ une semaine qu’on l’a ramené à la maison », explique la publication de la femme. « Les premières nuits, il pleurait et hurlait à la mort dans sa niche, mais malheureusement à cause de sa gale, nous ne voulions pas qu’il dorme dans notre chambre avec nous parce que le sol est recouvert de moquette. »

Préc.1 sur 23