Un couple part adopter un nouveau-né, mais lorsqu’ils arrivent à l’hôpital ? J’en reste sans voix !

Un couple qui cherche à adopter un nouveau-né a une énorme surprise.

Allison et Josh se sont rencontrés à la fac et sont rapidement tombés amoureux. Ils se sont mariés en septembre 2000. Au fil des années, leur famille s’est agrandie, et avec toujours plus d’amour qu’ils ne pouvaient l’imaginer. Allison et Josh ont eu trois enfants biologiques ensemble, puis ils en adoptèrent un quatrième prénommé Micah, avant d’accueillir leur quatrième enfant biologique en 2013. Assurément, leur famille était complète, ou du moins c’est ce qu’ils pensaient.

- Publicité -

Passons maintenant au 30 octobre 2015. C’était le 38e anniversaire d’Allison. Elle a reçu un appel d’une amie qui est également une juriste spécialisée dans l’adoption, elle se souvenait qu’Allison et Josh évoquaient la possibilité d’adopter de nouveau. Il se trouve qu’une femme était enceinte, mais n’était pas en capacité de garder son petit garçon, et qu’ils pouvaient envisager de lui faire une place dans leur maison. Il n’a pas fallu longtemps à Allison et Josh pour dire oui, ils désiraient vraiment adopter ce précieux nouveau-né.

Lorsque l’appel prévenant Allison que la mère de Sam commençait l’accouchement retentit, Josh et elle chargèrent le fourgon, rassemblèrent leurs enfants et se lancèrent sur le trajet de 10 heures qui sépare Birmingham, en Alabama, et l’hôpital de l’Université Duke à Durham, en Caroline du Nord. Sur le chemin vers la naissance, la juriste spécialisée dans l’adoption a rappelé.

“Est-ce que Josh a les deux mains sur le volant ?” a-t-elle demandé.

Allison reçut une nouvelle spectaculaire, mais c’était seulement le début d’une série de rebondissements qui allait mettre sa famille à rude épreuve…

Allison et Josh se sont mariés en 2000. Ils ne pouvaient attendre pour créer une famille et évoquaient le fait d’avoir deux, voire trois enfants.

Mais comme nous le savons tous, la vie a tendance à nous jouer des tours.

Au fil des années, Allison a donné naissance à Abby (11 ans), Jack (9 ans) et Isabel (8 ans). Quelques années passèrent avant qu’Allison et Josh adoptent Micah (5 ans), qui a été suivi par leur quatrième enfant biologique, Julia (3 ans).

Allison et Josh imaginaient que leur famille était enfin complète…

Mais un jour, Allison reçut un appel d’une amie, qui est aussi une juriste spécialisée dans l’adoption.

“Elle m’a dit se souvenir de notre conversation à propos de notre possible désir d’adopter à nouveau et m’a ensuite dit qu’elle connaissait une femme enceinte qui avait besoin d’une famille pour son futur bébé,” a partagé Allison.

“J’ai appelé mon époux pour entamer cette discussion, mais plutôt que de procéder comme à son habitude, de manière logique, en prenant son temps avant de prendre une décision, il s’est exclamé : “Absolument ! C’est une réponse tellement claire à nos prières.””

(Nous laisserons Allison poursuivre à partir d’ici…)

“Lorsque l’appel nous prévenant du début de l’accouchement de la mère de Sam est survenu, nous avons soudainement jeté nos enfants et une poignée de bagages dans le fourgon et avons pris la route pour un trajet de 10 heures en direction de l’hôpital de l’Université Duke à Durham, en Caroline du Nord. La juriste spécialisée dans l’adoption a appelé sur la route.

- Publicité -

“Est-ce que Josh a les deux mains sur le volant ?”

Elle a poursuivi en m’annonçant que les médecins de l’hôpital Duke venaient juste d’effectuer une échographie et avaient découvert que c’était DEUX bébés qui allaient naître. J’ai toujours eu du mal à gérer les émotions qui nous tombaient alors dessus. Cela s’apparentait à un plaisir extatique, submergeant et terrifiant.”

“Alors que la peur s’amenuisait et que l’excitation croissait, le nom de notre amie est de nouveau apparu sur l’écran de mon téléphone. Lorsqu’elle a commencé à parler cette fois, le ton de sa voix était complètement différent. Le rythme s’était évanoui et avait laissé place à une voix peinée.

“Je suis désolée de t’annoncer ça, ils sont maintenant en route pour procéder à une césarienne en urgence, et ils ne pensent pas que le second bébé puisse s’en sortir.”

“Des millions de choses se sont produites durant les deux heures de trajet suivantes, mais lorsque nous sommes finalement arrivés, nous avons trouvé un petit, mais en bonne santé, bébé blotti contre les infirmières dans le service postnatal. Mais au service de soins intensifs néonatals était couchée une petite chérie de 1,3 kilo qui, comme on le découvrira peu après, est née sans cerveau.

Les médecins nous ont regardé avec un regard triste et compatissant et ont déclaré “Vous n’avez pas à la prendre. Nous savons que vous n’avez pas signé pour ça.”

“De l’autre côté de la minuscule couveuse, Josh et moi dirent à l’unisson “Elle est notre fille”.

Toute notre famille passa les 3 semaines suivantes à l’hôpital Duke avec elle, la câlinant, chantant, pleurant et priant. Lorsqu’elle fut suffisamment stable, l’hôpital Duke mis gracieusement à notre disposition un transport médical pour qu’elle se rende par la voie des airs à un hôpital pour enfants de notre ville, Birmingham en Alabama, où elle passa trois semaines de plus en soins intensifs.”

“Finalement après 44 jours à l’hôpital, Ava Leigh Lewis a rejoint sa famille.”

“Choisir qu’Ava devienne notre fille était l’une des “choses faciles les plus difficiles” que nous avons faites. Son équipe soignante nous rend plusieurs visites par semaine, et bien que nous adorons ses infirmières, ces visites sont un rappel que la vie d’Ava sur cette Terre s’éteindra probablement plus tôt que nous le souhaitons.

Nous en parlons ouvertement avec les enfants. Ils savent que la vie d’Ava sera plus courte que ce que nous désirons tous. Mais ils savent que nous avons beaucoup d’amour à lui donner pour une courte période de temps.”

Si vous souhaitez en savoir plus ou souhaitez aider cette famille, visitez le site internet du Lewis Family Adoption/Medical Fund.

PARTAGEZ cette histoire familiale incroyable avec vos amis sur Facebook.