Un bébé phoque a dû être euthanasié après avoir été ramené chez elle par une femme.

Sérieusement ?

Vous ne pensiez certainement pas que l’humanité pouvait être encore plus stupide après qu’une bande d’idiots a failli tuer une tortue pour prendre des selfies, et après l’euthanasie d’un bébé bison kidnappé par un groupe de touristes, car il “avait l’air d’avoir froid”. Malheureusement si.

- Publicité -

Les responsables de la faune sauvage ont été obligés d’euthanasier un bébé phoque à Westport, dans l’État de Washington, car une femme pensait que c’était une bonne idée de prendre l’animal sur la plage et de l’emporter chez elle dans un sac à provisions. La femme, qui pensait à tort que le phoque avait été abandonné, l’a emporté chez elle, dans un sac.

Le porte-parole de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), Michael Milstein, a déclaré à la chaîne de télévision ABC que la femme avait rapidement réalisé qu’elle ne savait absolument pas comment s’occuper d’un phoque. Elle a donc appelé l’aquarium de Westport, qui est arrivé et a recueilli l’animal.

Le directeur de l’aquarium, Marc Myrsell, a déclaré à ABC que lorsqu’il est arrivé, le petit était “vivant, mais totalement léthargique : “

- Publicité -

“D’ordinaire, ces animaux se débattent pour s’échapper lorsque vous essayez de les approcher, mais ce petit était léthargique. L’installer dans la caisse de transport pour l’emmener au centre était comme porter un bébé humain endormi.”

Marc Myrsell a ajouté qu’ils espéraient pouvoir ramener le phoque à la plage où il a été découvert afin de lui permettre de retrouver sa mère. Cependant, compte tenu du temps écoulé et de l’état de léthargie qui était le sien ils ont décidé que la chose la plus humaine à faire était de l’euthanasier.

Selon Kristin Wilkinson de la NOAA “la décision d’euthanasier un animal ne se prend pas à la légère.” Elle a ajouté que dans ce cas, les chances de survie du phoque étaient minimes. Les centres de réadaptation sont souvent pleins, et les responsables de la faune sauvage doivent prendre des décisions difficiles pour pouvoir sauver des animaux.

Michael Milstein a ajouté que cette information a été révélée au public du fait d’une “vague alarmante d’incidents similaires”. La NOAA a saisi cette occasion pour rappeler aux habitants ce qu’il faut faire lorsqu’un bébé phoque isolé est repéré sur la plage :

- Publicité -

“La meilleure chose à faire pour aider les mammifères marins qui se trouvent sur la plage est de les laisser tranquilles en restant, si possible, à 100 mètres de distance. Les troubler, les nourrir ou essayer de déplacer de jeunes phoques ou d’autres mammifères marins est illégal, car cela peut stresser les animaux, perturber leur comportement naturel et pousser les adultes à abandonner leurs petits.”

Donc la prochaine fois que vous voyez un petit phoque sur la plage, laissez-le tranquille. C’est probablement pour le mieux.