Si jamais vous remarquez une marque comme celle-là sur votre enfant, n’attendez pas, emmenez-le vite aux urgences. Voici pourquoi.

Maintenant que le printemps arrive, les enfants passent leurs journées à l’extérieur à jouer en toute insouciance. Les parents font leur maximum pour protéger leurs enfants, crème solaire, sparadraps, tout ce qu’ils peuvent. Cependant, il y a une chose encore plus cruciale que les parents devraient faire.

- Publicité -

Vérifier la présence de tiques est essentiel, à cause du lien étroit entre ce parasite et la maladie de Lyme. La maladie de Lyme est une maladie extrêmement grave transmise par la morsure des tiques à pattes noires porteuses de la bactérie “Borrelia burgdorferi”.

Il est très important de prendre note des symptômes les plus communs afin de la remarquer et de consulter un médecin au plus vite. Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (“Center for Disease Control and Prevention” [C.D.C.]), les symptômes peuvent varier d’un cas à l’autre, mais certains sont facilement identifiables.

Le plus facile à repérer, et le plus connu, est l’érythème chronique migrateur, qui se caractérise par une éruption cutanée en forme de cible. Cette éruption est fréquente, elle apparaît chez 70 à 80 pour cent des personnes touchées par la maladie de Lyme.

Si_jamais_vous_remarquez_une-01

- Publicité -

Nombreux sont ceux qui confondent ces morsures de tiques avec des morsures d’araignée ou des piqures de moustiques, bien qu’il y ait une grande différence en termes de gravité. Heureusement, d’autres symptômes ont été listés par le CDC, comme la fièvre, les maux de tête, la fatigue, les frissons, douleurs articulaires et musculaires, et le gonflement des ganglions lymphatiques.

Si_jamais_vous_remarquez_une-02

Il ne s’agit que des premiers symptômes. Peuvent apparaitre plus tard : de fortes migraines, une croissance des éruptions cutanées, de fortes douleurs articulaires et des œdèmes, une parésie faciale ou paralysie de Bell, des douleurs intermittentes, des palpitations ou un rythme cardiaque irrégulier (cardite de Lyme), des étourdissements, un souffle court, une inflammation cérébrale ou de la moelle épinière, des douleurs nerveuses, des douleurs vives, un engourdissement, des picotements dans les mains ou les pieds, et des problèmes de mémoire à cout terme.

Bien que la plupart des cas de la maladie de Lyme peuvent être traités grâce à des antibiotiques, il est vraiment important de détecter la maladie très vite.

- Publicité -

Pour ceux qui s’inquièteraient d’attraper cette maladie, ne vous en faites pas, il y a des choses à faire pour vous permettre de prévenir son apparition dans votre cas et pour les autres. Un exemple : utiliser un insectifuge.

Une autre chose que vous pouvez faire est de retirer de votre peau à l’instant où vous la voyez ramper dessus. Le seul problème c’est qu’à la seconde où la tique vous mord vous courrez le risque de contracter la maladie de Lyme.

Assurez-vous, si vous constatez un de ces symptômes chez vous ou vos enfants, d’appeler un médecin au plus vite.