Si vous faites attention à ce que vous mangez et que vous n’arrivez pas à perdre du poids, voici peut-être la raison.

Découvrez comment faire fonctionner votre régime et votre entraînement.

si_vous_faites_attention_a-01

- Publicité -

Si vous faites régulièrement de l’exercice, que vous faites de l’exercice et n’arrivez toujours pas à perdre du poids, le problème pourrait venir d’une hormone du nom de cortisol.

Elle est vraiment essentielle, car c’est elle qui nous pousse à réagir lorsqu’il y a du danger. Cependant, des taux élevés de cortisol peuvent déclencher une série de problèmes qui constituent le syndrome de Cushing.

La façon la plus courante de produire cette hormone de manière continue est d’être soumis à un stress constant. C’est pourquoi elle est aussi appelée l’hormone du stress. En produire beaucoup détruit les muscles et altère le métabolisme, générant, entre autres, de la graisse abdominale.

si_vous_faites_attention_a-02

Les symptômes d’un excès de cortisol :

  • Sautes d’humeur : colère, anxiété, dépression.
  • Fatigue permanente, même si vous ne faites rien.
  • Maux de crâne.
  • Palpitations et/ou hypertension artérielle.
  • Un appétit faible ou démesuré, et une prise de poids sans raison apparente.
  • Problèmes digestifs.
  • Miction fréquente, constipation ou diarrhée.
  • Troubles du sommeil.
  • Perte de mémoire.
  • Diminution des défenses immunitaires.
  • Pilosité faciale et rides.
  • Visage gonflé, graisse au niveau du cou.

si_vous_faites_attention_a-03

- Publicité -

Comment le réduire :

1. Aliments à éviter :

  • Caféine, alcool, aliments à forte teneur en sucre, édulcorants (en particulier l’aspartame), et à forte teneur en potassium.

2. Aliments à consommer :

  • Ceux qui sont riches en phosphatidylsérines, comme le maquereau, le hareng, l’anguille, et les protéines de qualité en général.
  • Les aliments riches en phénylalanine, tels que le poulet, les œufs, le riz complet, le brocoli, le potiron, le cresson, et l’artichaut.
  • Les aliments riches en tryptophanes, comme le riz complet, le soja, les oléagineux, la viande, les œufs, le lait et ses dérivés.
  • Les aliments riches en vitamine B5 : les dattes, les amandes, le saumon, le lait, le germe de blé, et le gruau d’avoine.
    Mais aussi : les haricots, les céréales complètes, et les graines de tournesol.

3. Mangez à intervalles réguliers.

On peut raisonnablement manger 5 fois par jour. Ne sautez pas de repas, car cela a pour effet de produire du cortisol.

4. Faites de l’exercice.

Entraînez-vous 3 fois par semaine, mais pas plus de 50 minutes, car trop d’exercice augmente également la production de cortisol. Ne vous entraînez jamais 7 jours de suite, reposez-vous au moins 2 ou 3 jours.

- Publicité -

5. Dormez bien.

Il est essentiel de dormir entre 8 et 10 heures, car votre taux de cortisol diminue durant le sommeil et le corps récupère.

6. Détendez-vous.

Cherchez des techniques de relaxation et de méditation, et intégrez-les à votre vie.

7. Évitez tous les stimulants.

Ne consommez ni boisson énergisante, ni caféine, ni alcool.

8. Prenez des compléments alimentaires antistress :

La vitamine C, la rhodiole, la vitamine B5, l’acide folique, la vitamine A, le zinc, le ginseng, la réglisse, le chrome, le magnésium, le calcium, le millepertuis, la camomille, et l’avoine.

9. Buvez beaucoup d’eau.

Restez bien hydraté toute la journée, et prenez l’habitude de boire un verre d’eau le matin quand vous avez l’estomac vide et un autre verre d’eau avant de vous coucher.

si_vous_faites_attention_a-04

SOURCEBrightside