Voici Shrek, le mouton rebelle qui, pendant six ans, a esquivé la tonte en se réfugiant dans une grotte.

Voici Shrek, le mouton rebelle qui, pendant six ans, a esquivé la tonte en se réfugiant dans une grotte.

Shrek n'aime vraiment, vraiment, vraiment pas passer chez le coiffeur. Aussi, pendant six ans, ce libertaire néozélandais a choisi d'éviter les tontes printanières en se réfugiant dans une grotte.

Voici Shrek, un mouton rebelle au nom très bien choisi, et qui, pendant six longues années, a esquivé la tonte saisonnière de sa laine.

Shrek n’aime vraiment, vraiment, vraiment pas passer chez le coiffeur. Aussi, pendant six ans, ce libertaire néozélandais a choisi d’éviter les tontes printanières en se réfugiant dans une grotte.

Lorsqu’il a été retrouvé, en 2004, ses propriétaires n’étaient même pas sûrs qu’il y ait bien un mouton sous toute cette laine.

Selon Modern Farmer, lorsque Shrek a enfin été tondu, il a produit suffisamment de laine pour confectionner 20 costumes pour homme.

Donc, si un mouton n’est pas régulièrement tondu, sa laine continue de pousser, sans aucune limite ?

Oui, mais uniquement s’il s’agit d’un mouton domestique. Car ces derniers ont évolué en fonction des soins que leur apportaient les humains. Les moutons plus primitifs, comme les mouflons occidentaux, perdent toujours leur laine chaque année.

Shrek s’est peut-être aperçu qu’il avait besoin d’aide (à cause de la chaleur, de la visibilité réduite, ou de difficultés à se mouvoir), et a délibérément décidé de se laisser enfin capturer. Nous ne connaîtrons probablement jamais le fin mot de cette histoire, mais une chose est sûre, Shrek a un très beau sourire !