Etude: les femmes avec de grosses fesses font des enfants plus intelligents !

Une étude scientifique a découvert un lien entre la rondeur d’une femme et l’intelligence de ses enfants, qui pourrait expliquer les préférences des hommes pour les femmes aux courbes prononcées.

- Publicité -

Selon le Sunday Times, des chercheurs ont découvert que le développement du cerveau d’un bébé dépendait grandement des réserves de graisse contenues dans le postérieur et les cuisses de leur mère ; plus celles-ci sont importantes, et plus l’enfant serait intelligent.

“La graisse de ces zones est comme une réserve servant à construire le cerveau du bébé”, explique Will Lassek, professeur à l’Université de Pittsburgh, et auteur de “Pourquoi les femmes ont besoin de graisse.”

Dans ces réserves se trouve en effet une molécule appelée acide docosahexaénoïque (DHA), qui est “un composant essentiel du cerveau humain”, selon Lassek.

C’est un acide gras oméga-3 dont les bébés ont besoin pour bien développer leur cerveau, leur système nerveux, et leurs yeux, durant les six premiers mois de leur vie, explique un médecin du Centre Médical de l’Université du Maryland.

Cette molécule se trouve dans le lait maternel, et on la rajoute parfois dans le lait pour nourrissons.

David Bainbridge, biologiste à l’Université de Cambridge, précise que les lipides servant à construire le cerveau de l’enfant, et présents dans le lait maternel, sont principalement issus des réserves de graisse des cuisses et des fesses. Il ajoute que les hommes sont peut-être attirés par des femmes plus rondes, car ils ont ainsi plus de chances d’avoir des enfants intelligents.
grosses fesses enfants

- Publicité -

Mais ceci n’est pas la seule étude cherchant à expliquer les préférences masculines pour les femmes aux formes prononcées.

L’année dernière, selon le Daily Mail, une étude a montré que lorsque les hommes ont faim, ils préfèrent les femmes plus rondes, car un tel physique suggère qu’elles ont accès à plus de nourriture.

“Si un homme a faim, il préfère les bonnets légèrement plus gros, et les femmes légèrement plus rondes. Si une femme a faim, elle préfère les hommes plus musclés”, expliquait alors le Dr Viren Swami, psychologue à l’Université de Westminster. “Tout est une question de ressources. Si vous avez faim, vous voulez des ressources alimentaires, et donc un partenaire qui possède ces ressources. Et quelqu’un de plus gros a accès à de la nourriture.”

Parallèlement, selon LiveScience, une étude de 2010 publiée dans PloS ONE a expliqué que, lorsque les hommes regardent les femmes plus rondes, cela active la partie de leur cerveau habituellement associée aux drogues et à l’alcool.