Une SDF Pleure Dans Les Bras D’une Femme Après Un Acte de Bonté

Une jeune femme nommée Carmen est allée récemment manger à Raising Cane en Californie, une chaîne de restaurants célèbre par ses languettes de poulet. Pendant qu’elle appréciait son repas, Carmen a vu une sans-abri demandant doucement aux clients s’ils pouvaient lui offrir les restes de leurs repas qu’ils allaient de toute manière jeter à la poubelle. Carmen avait le cœur brisé en regardant chaque personne, une à une, ignorer cette vieille femme affamée.

- Publicité -

Carmen a dit à son petit ami que si elle voyait la femme une autre fois avant de sortir du restaurant, elle lui donnerait ses restes. “J’allais jeter les nuggets de poulet restants et cinq frites à la poubelle quand j’ai entendu une petite voix me demander s’il me restait quelque chose. Je me suis retournée et c’était elle.”, a écrit Carmen dans son statut sur Facebook. Alors, Carmen a tenu parole et a offert ses restes à la sans-abri.

Mais, pour Carmen, quelque chose n’allait toujours pas.

Regardez en bas pour voir ce qui s’est passé ensuite – et pourquoi son histoire a été partagée plus que 70.000 fois sur Facebook.

- Publicité -

“J’ai hésité avant de poster cette photo, mais en voyant qu’aujourd’hui beaucoup d’entre nous vont être reconnaissants pour ce que nous avons et que nous allons partager avec ceux qu’on aime, manger de très délicieux repas, j’ai changé d’avis. Je ne savais pas que mon petit ami avait capturé le moment.

“Il y a quelques jours, nous sommes allés tard dans la nuit au Raising Cane’s. En attendant notre commande, j’ai vu cette sans-abri marcher et demander aux gens qui jetaient leurs restes si elle pouvait les avoir. Aucune personne n’a dit oui. Ils l’ont tous ignoré et ont jeté leurs restes. Ça m’a brisé le cœur. Je suis volontaire avec les sans-abris depuis plusieurs années… ils ne me révulsent pas et ne me rendent pas malade. Je les prends dans mes bras avec beaucoup d’amour.”

“ Alors, j’ai dis à Fred que si je la voyais avant de finir notre repas, j’allais lui donner le mien. Je l’ai cherchée avant de nous lever mais je ne la voyais plus. Je me suis sentie triste en voyant le rejet qu’elle a eu cette nuit en cherchant un repas chaud.

“J’allais jeter une languette de poulet restante et cinq frites à la poubelle quand j’ai entendu une petite voix me demander s’il me restait quelque chose. Je me suis retournée et c’était elle. Je lui ai donné le reste de mon repas et je l’ai regardé s’assoir sur une table et manger… Mais quelque chose n’allais pas. J’avais l’impression d’être un horrible être humain en donnant à manger mes restes à cette femme… Elle méritait beaucoup plus que ça… Alors, je lui ai acheté un repas entier… Elle méritait de manger un repas chaud.”

- Publicité -

“Quand j’ai commandé le repas, j’ai demandé une grande faveur à l’employée. Je lui ai demandé de ne pas chasser la femme pendant qu’elle attendait. Je voyais déjà le dégout sur les visages des gens quand elle s’est attablée pour manger les restes que je lui ai donnés… Flash info les gars, tous les sans-abris ne sentent pas la rose.”

“ Elle se préparait à partir quand je l’ai surprise avec le repas… Le regard sur son visage en disait long. Je n’ai jamais senti quelque chose comme ça… de la vraie, pure gratitude.

“ Ce câlin qu’elle m’a donné était un câlin que je n’ai jamais eu auparavant… Ces larmes qu’elle a versées m’ont fait chaud au cœur. Je n’étais pas révulsée par ça. Je l’ai juste prise dans mes bras et je n’oublierai jamais ce moment. Alors, la prochaine fois que vous jugerez une personne sans-abri, pensez-y à deux fois… Ils ne sont pas tous sans-abris à cause des drogues ou parce qu’ils sont paresseux.”

Ce que Carmen a fait est le summum de la bonté. Que Dieu la bénisse pour son altruisme et pour nous avoir raconté son histoire. Veuillez le PARTAGEZ avec vos amis sur Facebook !