Ce bébé né en captivité a vu le ciel pour la première fois… (cela va vous tirer les larmes aux yeux).

Comment des gens peuvent-ils faire une chose pareille ?!

Il est largement reconnu que les primates ont la capacité de penser et ressentir comme les humains. Donc nous ne pouvons qu’imaginer ce que Juwa a pensé lorsqu’il a vu sa mère mourir devant ses yeux.

- Publicité -

Ce n’était qu’un bébé quand sa mère a été tuée par un groupe de soldats en République Démocratique du Congo. En un clin d’œil, il est devenu orphelin et prisonnier. Les soldats le capturèrent et le jetèrent dans une pièce aveugle où il resta des mois pendant qu’ils cherchaient un acheteur.

Tandis que leur tentative de vendre Juwa se soldait par un échec, un travailleur humanitaire a convaincu les soldats de faire la bonne chose. C’est alors que Lwiro Primate Rehabilitation Centre (le centre de réadaptation pour primates de Lwiro) est intervenu.

Avant d’être sauvé, Juwa a passé des mois en captivité, dans l’obscurité. Il était tellement stressé par cette situation qu’il avait commencé à retirer les poils de ses avant-bras. Lorsqu’il a été trouvé, le pauvre garçon était affamé, déshydraté, sale, et avait même une corde enchâssée dans la cheville.

Heureusement, les travailleurs humanitaires l’ont récupéré et emmené là où il pouvait s’assoir au soleil toute la journée.

Aujourd’hui, Juwa vit avec une mère de substitution. Cela lui prendra du temps de totalement récupéré, à la fois psychologiquement et physiquement, mais ses sauveteurs sont optimistes.

- Publicité -

Il lui arrive même de jouer avec les autres jeunes chimpanzés du centre.

The boys in the infant group have some fun together! #LwiroPrimates #chimpanzee #boyswillbeboys

Gepostet von Lwiro Primates am Sonntag, 9. November 2014


Si vous souhaitez que davantage de chimpanzés puissent bénéficier de la vie qu’ils méritent comme Juwa, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet du Lwiro Primate Rehabilitation Centre pour faire un don.

L’histoire de Juwa n’en est qu’une parmi beaucoup d’autres, et avec votre aide ces bénévoles peuvent se mobiliser pour accueillir plus de chimpanzés comme lui au centre afin qu’ils bénéficient de soins et d’une atmosphère aimante.