Des poupées handicapées transforment pour de bon l’industrie du jouet.

Pendant trop longtemps, les enfants handicapés ont dû improviser, et modifier eux-mêmes leurs jouets pour qu’ils ressemblent à ce qu’ils voyaient tous les jours dans le miroir.

- Publicité -

1

Heureusement, une campagne Facebook intitulée #ToyLikeMe (#UnJouetCommeMoi) a été lancée par des parents qui voulaient montrer à l’industrie du jouet combien de clients potentiels lui échappaient.

2

Et grâce à des milliers de fans, de photos et de tweets, ce lobbying acharné a enfin payé. Makies, un fabricant de jouets spécialisé dans les poupées sur mesure créées par imprimante 3D, vient tout juste de lancer la première gamme de poupées handicapées.

3

Pour le moment, Makies a mis en vente trois poupées : une première possédant une marque de naissance sur le visage, une autre avec un appareil auditif, et une dernière avec une canne.

- Publicité -

Cette initiative est déjà un succès retentissant, et partout autour du monde, parents et enfants demandent à acheter ces poupées, ou bien à pouvoir concevoir leur propre modèle.

4

“Les poupées Makies sont des jouets faits sur mesure, que parents et enfants peuvent concevoir et commander sur le site mymakie.com ; chaque poupée est unique et personnalisable, donc nous avons l’habitude de recevoir des commandes assez particulières”, explique Jen Bolton, directrice de communication de Makielab, dans un email envoyé à Daily Dot.

“Nous adorons donner vie à de telles idées”, ajoute-t-elle. “Toy Like Me était une chance inespérée de faire quelque chose de bien au bon moment, donc nous avons mis de côté nos projets en cours, et nous nous y sommes consacrés.”

L’entreprise continue d’accroître son offre, et selon Bolton, “nous sommes prêts à discuter avec d’éventuels clients, et à prendre des commandes pour notre nouvelle gamme.”

5