Les infirmières l'avaient surnommée Poucelina. Douze ans plus tard ? C'est remarquable !

Les infirmières l’avaient surnommée Poucelina. Douze ans plus tard ? C’est remarquable !

Une fillette de douze ans atteinte d'une forme rarissime de nanisme défie tous les pronostics médicaux.

Comme elle ne pesait qu’un kilo 100 g à la naissance, elle était si petite que les infirmières de l’hôpital l’ont baptisée Poucelina.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Les médecins avaient averti sa mère, Brianne, qu’elle ne vivrait que quelques jours.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Comme ils pensaient qu’elle allait subir d’importants dommages cérébraux, et qu’elle allait mourir, les parents de Kenadie l’ont fait baptiser le jour-même de sa naissance.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Page 3 of 7
PREVNEXT