En 1906, il fait une séance photo. Qu’a-t-il pris ? Étonnant…

Des clichés de tribus amérindiennes vieilles d’un siècle redonnent vie à l’histoire.

Edward S. Curtis était un ethnologue américain de renom et un photographe de l’Ouest américain et des peuples amérindiens.

Durant sa vie, il a pris une quantité stupéfiante de clichés des paysages de l’Amérique sauvage, conservant des archives pouvant offrir aux générations futures un aperçu d’une période remarquable de l’histoire de ce pays.

Publicité

Débutant en 1906, Edward S. Curtis a passé deux décennies a voyagé à travers l’Amérique du Nord, sur les traces de plus de 80 tribus amérindiennes, pour tenter de réunir une documentation sur les peuples indigènes.

Ses séries de photographies étonnantes, définitivement intitulées The North American Indian (« Les Indiens d’Amérique du Nord »), sont désormais une œuvre d’art inestimable, et l’une des collections les plus poignantes du pays.

Ci-dessous nous partageons quelques photographies de la collection de Edward S. Curtis qui, bien qu’en noir et blanc, nous transportent réellement à cette époque, et dans ces magnifiques paysages sauvages, comme l’avaient déjà fait ses incroyables photographies prises durant la période de la Grande Dépression.

Faites défiler la page pour admirer ces photographies incroyables, et partager vos impressions dans les commentaires ci-dessous !

Un homme de la tribu des Corbeaux sur son cheval, en 1908.

Un pêcheur à la lance Hupa qui guette le saumon, en 1923.

Publicité
Précédent1 sur 8