Le Président Le Plus Pauvre Est Là Pour Expliquer Pourquoi Nous Devons Renvoyer Les Gens Riches De La Politique

Le_Président_Le_Plus_Pauvre-fAimez-vous l’argent et le pouvoir? Alors vous n’allez pas aimer ce que l’ancien président de l’Uruguay José Alberto, “Pepe” Mujica Cordano a à dire sur les riches de la politique.

- Publicité -

“Nous avons inventé cette chose appelé Démocratie représentative, où nous disons que c’est la majorité qui décide,” a dit le président Mujica dans une interview. “Alors, il me semble que nous [les dirigeants] devons vivre comme la majorité et non pas comme la minorité.”

Le président Mujica est devenu populaire dans le monde après que la BBC a fait circuler le fait qu’il est le Président le plus pauvre du monde. L’histoire rapporte qu’il a donné 90% de son salaire à la charité durant le temps de son mandat et qu’au lieu de vivre dans le palais présidentiel, il a opté de vivre dans une ferme modeste avec sa femme et de conduire une camionnette comme voiture.

Maintenant, il réprimande les politiciens qui ne se soucient que d’eux-mêmes et de leurs donateurs. Et il pourrait avoir raison.

Mujica dénie avoir des problèmes avec les gens riches. Il ne pense tout simplement pas qu’il font spécialement du bon boulot envers la nation.

“Je ne suis pas contre les gens qui ont de l’argent, qui aiment l’argent, qui deviennent fous pour l’argent,” dit Mujica. “Mais en politique nous les avons séparé. Nous devons éloigner les gens qui aiment beaucoup l’argent de la politique, ils sont un danger en politique… Les gens qui aiment l’argent doivent se dédier à l’industrie, au commerce, pour multiplier leurs fortunes. Mais la politique est le combat pour le bien de tout le monde.”

- Publicité -

Quand on lui a demandé pourquoi les gens riches représentent mal les pauvres, Mujica n’y va pas par quatre chemins.

“Ils ont tendance à voir le monde à travers leurs perspectives, qui est l’argent. Même en opérant avec de bonnes intentions, la perspective qu’ils ont du monde, de la vie, de leurs décisions, est déformée par la fortune. Si nous vivons dans un monde où la majorité est supposée gouverner, nous devons essayer de regarder à travers les yeux de la majorité et non pas la minorité.”

“La cravate est inutile autour de votre cou,” Mujica a dit durant l’interview“Je suis l’ennemie du consumérisme. A cause de cet hyperconsummérisme, nous oublions les choses fondamentales et nous perdons de l’énergie sur des choses futiles qui n’ont pas beaucoup à faire avec le bonheur de l’humanité.”

Aujourd’hui, il continue à vivre dans une ferme au bord de Montevideo avec sa femme Lucia.