Mesdemoiselles, par pitié, cessez de faire ça sur Instagram

Ce message n’est pas là pour encourager des pédophiles/pervers à traquer et faire du mal aux jeunes femmes. Je ne “contribue pas indirectement la culture du viol”, comme on a pu me le reprocher dans certains commentaires. Ce message n’a pas pour sujet les hommes qui bavent sur ces femmes, il a pour sujet les femmes elles-mêmes. Il parle de leur manque d’estime de soi, et de la manière dont elles se réduisent à la seule chose qu’elles présentent en ligne. La beauté est estimable, mais elle ne devrait pas être la seule raison de votre confiance en soi. (source: thoughtcatalog.com)

- Publicité -

À l’intention de ces jeunes femmes d’Instagram :

Peut-être que vous êtes belles. Peut-être que vous êtes bien foutues. Peut-être que vous adorez votre corps, et que vous êtes fières de l’exhiber. Tant mieux. Vraiment, je suis contente pour vous (sans sarcasme). Dans notre société de fast-food, de nourriture grasse et généreuse, conserver une silhouette de rêve est un défi de taille, donc je vous félicite pour vos efforts et votre routine sportive. Mais trêve de plaisanteries, d’accord ?

Ne nous berçons pas d’illusions. Vous pouvez tout à fait vous regarder dans le miroir et être fière de votre corps. Vous pouvez marcher dans la rue, et recevoir de nombreux compliments sur votre physique. Mais ce n’est pas pour ça que vous êtes sur Instagram, et ce n’est certainement pas pour ça que vous y posez à demi nue. Si vous croyez que poster de telles photos est un moyen d’être heureuse, vous vous trompez !

Poser en string et en dentelles sur Instagram ne vous fait pas ressembler à un mannequin pour lingerie : cela donne une image vulgaire et bon marché de vous, comme si vous n’aviez que votre corps à offrir au monde. D’un point de vue psychologique, la prise de telles photos s’explique facilement : vous avez une piètre estime de vous, et vous cherchez la validation d’autrui en vous exhibant ainsi. Mais ce n’est qu’une illusion. On parle d’estime de soi parce que, justement, elle vient de l’intérieur.

Et tant que nous y sommes, soyons claires : ce que vous faites n’est pas du mannequinat. Les mannequins de Victoria Secret posent dans un environnement professionnel, pour vendre de la lingerie au nom d’une entreprise. En résumé : elles sont payées pour prendre la pose. Elles ne montrent pas leur intimité en dansant sur du Usher, dans une salle de bain miteuse, tout en faisant une duckface devant un rideau de douche Toy Story. Les mannequins sont professionnels. Et vous, qu’est-ce que vous faites ? Je vais vous le dire : vous vous exhibez devant des pervers et autres pédophiles, voilà ce que vous faites.

- Publicité -

Pour faire simple : n’importe quelle photo de femme nue/dénudée aura énormément de vues en ligne. Vous n’êtes pas spéciale pour autant, puisque ça fait de vous une actrice porno, sans le salaire qui va avec. Si c’est ce que vous voulez faire, allez-y, posez nue sur le web, que ce soit pour un salaire ou non : il n’y a rien de mal à cela. Mais cessez de vous convaincre que les partages et autres “j’aime” que vous recevez sur ces images signifient que les internautes vous aiment. Ils aiment ce que vous leur montrez, mais ils se moquent bien de qui vous êtes.

Mon conseil : si vous voulez être un mannequin, lancez-vous ! Faites des photos, un portfolio, faites vos preuves, et réalisez votre rêve. Sinon, tout ce que vous faites, c’est vous exhiber pour autrui tout en prétendant que le nombre de vues est proportionnel à votre estime de soi. Vous pouvez être ce que vous voulez : médecin, mannequin, femme d’affaires, actrice pornographique, peu importe. Mais faites-le avec dignité. Ne sacrifiez pas votre intégrité et votre estime de soi sur l’autel d’un “pouce vert si vous pensez que mon intimité est attirante !”. Parce qu’ainsi, vous n’attirerez que des hommes néfastes, et vous affaiblirez la cause de toutes les femmes (ma fille de quinze ans incluse).