Mamans, n'ayez pas honte de votre corps et enfilez donc votre maillot de bain.

Mamans, n’ayez pas honte de votre corps et enfilez donc votre maillot de bain.

Chaque été vous avez deux choix — mettre un maillot de bain ou laisser tomber.

J’ai beaucoup d’amies qui préfèrent la seconde solution.

Ils vont à la piscine avec leurs enfants, mais ne mettent que les pieds dans la piscine. Ils s’assoient sur le côté, trop préoccupés à se demander à quoi ils ressemblent et à ce que les autres pensent pour profiter de la joie de nager avec leurs enfants.

Ou ils vont à la plage, mais restent sous le parasol au lieu de courir dans l’océan.
Et cela me rend incroyablement triste.

Parce que lorsque les femmes restent à l’écart en raison de leur manque de confiance, nous nous privons et transmettons à nos enfants un comportement malsain.

Maman maillot

Votre maillot de bain ne vous définit pas.

Ce ventre mou que vous essayez de cacher s’est étiré et a donné la vie.
Ces cuisses qui ont depuis longtemps perdu leur fermeté vous ont pourtant donné la force de porter ce ballon de plage pendant neuf mois, puis de marcher avec la vie accrochée à vos hanches pendant des années encore.

Vous êtes une mère. Vous êtes belle.

Ne portez pas le voile de la honte cet été. Enfilez ce maillot de bain.

Lorsque nous sommes allés à la plage en Avril, je pesais quelques kilos de plus que ce que j’aurais voulu. Mais vous savez quoi ? J’ai tout de même enfilé mon maillot de bain et ai couru dans l’océan avec mes enfants.

Nous avons ri, éclaboussé et passé un excellent moment. Passer ce temps dans l’eau avec mes enfants a fait une énorme différence.

Mm3

Cette nuit-là, j’ai demandé à mon fils ce qu’il avait préféré de ce moment passé à la plage. Et vous savez ce qu’il a dit ? « Courir sur la plage avec toi et papa. »

Avec Toi.

Quelques semaines après ce séjour à la plage, j’ai découvert que j’étais enceinte. Chaque semaine de cet été là, j’étais un peu plus ronde que la précédente. Mais vous savez quoi?

Je continue de porter mon maillot de bain à chaque occasion que j’ai de nager avec mes enfants. Ils aiment nager. Et j’aime être avec eux.

Le week-end dernier, j’ai mis mon maillot de bain, me suis regardé dans le miroir et pris une profonde inspiration. Ma grossesse se voit déjà à seulement 11 semaines. Mais mon ventre ressemble plus à un abus de chips qu’à un bébé. Quand je suis sortie de la salle de bain, Matthieu m’a dit: «Tu es belle dans ton maillot»

J’ai dit: « Vraiment ? »
« Oui, vraiment. »

J’ai bu ses mots, voulant exprimer la beauté et la confiance à mes enfants. Je voulais avoir du plaisir et créer des souvenirs dans cette piscine.

« Je refuse de manquer les cris aigus et les gloussements de mes enfants à la piscine à cause de mon manque de confiance.

Je refuse que le regard jugeur des autres femmes ne m’empêche d’exposer les yeux de mes enfants à l’émerveillement du soleil scintillant sur l’eau.

Je refuse de laisser mon opinion de moi influencer mes enfants.

Je refuse de sacrifier des souvenirs avec mes enfants à cause d’un ventre flasque. »

Parce qu’à la fin de la journée, il n’est plus uniquement question de moi.

Il s’agit de mes enfants.

Je veux qu’ils se souviennent avoir tournoyé dans l’eau avec leur maman.
Je veux qu’ils se souviennent des combats d’éclaboussures ensemble.
Je veux qu’ils se souviennent avoir sauté du bord de la piscine dans mes bras.
Je veux qu’ils se souviennent que leur maman était là, avec eux.

Mm2source: Mom creative

Aujourd’hui, j’espère vous avoir encouragé à mettre de coté vos insécurités. Enfilez ce maillot de bain. Courez à travers l’arroseur. Sautez dans la piscine. Splash !

Amusez-vous.

Votre enfant va se souvenir de ces moments et de votre liberté – non pas de ce dont vous aviez l’air dans votre maillot de bain.