Il en a eu marre de payer un loyer, alors il a aménagé un bus et fait un road trip de 8000 km

M

arre de payer son loyer, c’est un peu le lot de beaucoup de monde. Mais s’apitoyer sur son sort ne mène à rien, et cet étudiant en architecture l’a bien compris.

Hank Butitta était en dernière année lorsqu’il s’est rendu compte qu’il avait deux problèmes dans la vie : le besoin de créer un énorme projet qui partirait à la poubelle une fois son diplôme obtenu, et les loyers exorbitants auxquels il doit faire face tous les mois. Mais alors que faire ?

- Publicité -

‟ Dans mon école, j’étais fatigué de dessiner des bâtiments qui ne verraient jamais le jour, pour des clients imaginaires. Je préfère travailler avec mes mains, en explorant les détails à fond et en travaillant à grande échelle. ”

C’est alors qu’il a l’idée lumineuse de faire d’une pierre deux coups ; il décide d’acheter un bus pour ensuite l’aménager et y vivre. Bye bye les loyers, et bonjour la liberté ! Le bus lui a coûté 3 000 $ et les réparations 6 000 $.

‟ C’est moins que ce que je devais payer comme frais de scolarité pour mon dernier semestre. ”

source: voyagerloin.com

D’apres Hank, le bus est “un bon compromis entre accessibilité, habitabilité, et mobilité”

bus1

Le jeune architecte a conçu ce projet pour être à la fois fonctionnel et esthétique

bus2

- Publicité -

Qui n’aimerait pas un mobil-home avec un hamac et plein d’espace pour se relaxer

bus3

Hank et ses amis ont pris le bus pour un voyage de plus de 8000 km

bus4

Le but etait de vraiment tester le côté pratique du bus

bus5

L’espace etant restreint, celui-ci doit etre optimisé pour assurer le confort de chacun

bus6

- Publicité -

Le bus manque pour l’instant de plomberie (ni toilettes, ni salle de bains)

bus7

Mais cela fait partie des futurs projets de Hank

bus8

Ce bus / maison fait partie du «mouvement de la maison minuscule,” où les gens tentent d’utiliser leur espace de manière plus efficace et de moins polluer. Vous pouvez en trouver d’autres exemples ici et ici.

Pour en savoir plus sur Hank et son projet, consultez sa vidéo ci-dessous: