Lettre ouverte à la fille qui a laissé filer le gentil garçon.

C’est quelque chose qui se produit trop souvent : le gentil garçon perd la fille, car il est trop gentil.

Le pire étant que s’il est vraiment un mec bien, il perdra la fille, et ne s’en plaindra pas. Il l’acceptera parce que c’est quelque chose qu’elle veut vraiment, et il lui souhaitera plein de bonnes choses tandis qu’elle ira voir ailleurs, et ce bien qu’elle soit la femme de ses rêves.

- Publicité -

De la part de tous les braves gars de la planète, voici une lettre ouverte à la fille qui s’est détournée d’une relation potentiellement inoubliable : (source: elitedaily)

lettre ouverte

Chère fille qui est partie,
Ne fais pas semblant de ne pas avoir été prévenue. Il t’avait dit qu’il était un gentil garçon. Il t’a fait confiance, et il a toujours été là pour toi.
Le mec bien s’efforce toujours de bien faire les choses. Il était là lorsque tu avais besoin de lui, et il a fait de son mieux pour que tu saches à quel point il pouvait tenir à toi.
Aujourd’hui, au 21ème siècle, nous portons tous des masques, et jouons tous des rôles, pour tenter de survivre sur le champ de bataille des rencontres et des sorties amoureuses. Plus personne ne se donne à 100%.
Nous aimons des citations sur Facebook, et nous publions des messages sur Instagram, affirmant que nous recherchons un jour un(e) masochiste, et le lendemain un(e) romantique. Nous jouons des jeux durant lesquels notre disponibilité se doit d’être réduite, et nous nous forçons à être le plus difficile et exigeant possible. Pourquoi ?
Je croyais que l’objectif de tout le monde était de se caser. Quel intérêt de faire des rencontres, si l’on ne veut pas qu’elles débouchent sur quelque chose ? Si l’on ne cherche qu’un coup d’un soir, alors autant laisser les gentils garçons tranquilles, et continuer de chasser là où on le fait habituellement.
Autant économiser du temps et de l’énergie, car un mec bien ne rend pas les choses plus faciles, lorsque vient le moment de se séparer. Le gentil garçon tient à toi, et il te demandera des explications, même si elles ne sont que mensonges.
Toutes les femmes disent qu’elles aiment les connards parce qu’ils sont un défi : elles aiment tenter de briser un connard, essayer de le dresser, et de le transformer en quelqu’un de meilleur. Mais t’es-tu jamais demandé si ce n’était pas toi la personne qui avait besoin de réapprendre à avoir des sentiments ?
Tu as eu une mauvaise expérience, comme tout le monde, et ça t’a changée. C’est naturel, et les ruptures douloureuses sont communes, mais le connard qui a suivi n’a rien amélioré, au contraire, et ton état a empiré. Car sa priorité, ce n’était pas toi, mais lui-même. Et donc aujourd’hui, tu es aigrie, renfermée sur toi-même, et tu refuses tout ce qui n’est pas coup d’un soir.
Je ne vais pas te dire que l’on ne peut pas prendre du bon temps avec un connard, mais tous comptes faits, est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Probablement pas.
En réalité, le connard est charmant ; et c’est ce charme qui fait que tu continues de lui courir après. Tu te dis “Il a quelque chose de fascinant.”, mais c’est probablement ce quelque chose qui t’a traumatisée autrefois.
- Publicité -
En conséquence, tu as repoussé un gentil garçon. Et quand il n’a pas voulu partir, tu l’as repoussé un peu plus fort. Mais il n’a pas abandonné, et à chaque fois que tu l’as repoussé, il t’attirait d’autant plus vers lui.
Il a ignoré tes peurs, t’a forcée à grandir, il s’est battu pour que tu ne mettes jamais tes passions de côté. Il s’est efforcé de combler tes besoins, plutôt que tes désirs. Et puis tu es partie, parce qu’il était trop gentil.
Il t’a trop comblée, et ta vie est devenue trop facile. Tu voulais des disputes et des problèmes, comme si le reste de ta vie ne t’en fournissait déjà pas suffisamment comme ça. C’est là que tu t’es trompée.
Le gentil garçon a souffert, lui aussi, mais il a choisi de rester gentil. Car il sait que chaque personne lui apporte quelque chose de différent, dans la vie. Et le gentil garçon a refusé de laisser cette expérience le changer.
Il t’a donc laissé partir, et il a jeté l’éponge. On dit toujours “une de perdue, dix de retrouvées”, et il t’a laissé partir pour cette raison, quand bien même ça l’a fait souffrir.
Mais ce que tu ignores, c’est qu’il y a effectivement d’autres femmes, là-dehors, et qu’elles ne sont pas aussi idiotes que toi. Lorsque tu réaliseras que ce qu’il te faut, c’est un gentil garçon qui tient beaucoup trop à toi, il sera trop tard. Car une autre fille se sera aperçue de ses qualités, et elle n’aura pas attendu.
Tu as donc perdu ton Ted Mosby, et à ses yeux, tu étais sa Robin. Les mecs biens sont là pour te permettre de souffler, ils sont une alternative aux jeux amoureux que notre génération joue en permanence.
Peut-être qu’il t’a aimée trop tôt, trop intensément et trop fort, mais des mecs comme Ted Mosby ne se trouvent pas à tous les coins de rue. Bien au contraire. Il a trouvé pour toi un cor de chasse bleu, et il t’a fait ressentir de l’amour, alors que tu ne connaissais plus le sens de ce mot. Tu avais fini par dire à nouveau “je t’aime”, et par te souvenir du sens de ces mots.
Il était celui avec qui tu étais supposée finir tes jours, celui qui aurait tout changé pour toi. Si seulement tu pouvais t’en apercevoir avant qu’une autre ne le fasse à ta place… parce qu’en fin de compte, tout le monde (y compris ce mec bien que tu ne mérites pas) espère le meilleur pour toi.
Sincèrement,
La fille qui a trop attendu.