Les aisselles poilues sont à la mode, et c'est un grand pas en avant pour la condition féminine.

Les aisselles poilues sont à la mode, et c’est un grand pas en avant pour la condition féminine.

Si vous êtes une star, une féministe, ou tout simplement une femme fatiguée de devoir passer un temps fou à vous occuper de votre pilosité, vous pouvez désormais reposer votre rasoir.

Après plusieurs décennies d’aisselles rasées (et de feu du rasoir !), les aisselles féminines poilues sont enfin à la mode.

Selon Mental Floss, l’épilation systématique des aisselles est apparue en 1915, lorsque les robes bras-nus sont devenues très populaires.

Auparavant, à l’instar de vos chevilles, vos aisselles n’étaient jamais exposées à la vue de tous.

80 ans plus tard, pourtant, l’actrice Julia Roberts choquait le monde entier en exposant sous ses bras une forêt vierge de poils, durant la première londonienne de « Notting Hill ».

Le film avait beau être une comédie romantique, les critiques se sont empressés de faire d’innombrables blagues cruelles au sujet de ses habitudes épilatoires.

Mais si les médias ont alors pointé Roberts du doigt, c’est qu’il est plus simple de se moquer d’un sujet compliqué, choquant ou effrayant, plutôt que de s’y attaquer frontalement.

Le message de ces gros titres était très clair : les aisselles ne peuvent pas être belles ou sexy, et les femmes devraient être embarrassées par leur pilosité.

En 2015, cependant, le monde a changé : la culture des festivals et les pseudo-hippies sont choses communes sur les réseaux sociaux.

Sur des dizaines de blogs, les femmes chantent les louanges des coupes menstruelles, en lieu et place de tampons plus discrets.

?

A photo posted by Tamsin Lucy (@tamsinlucycp) on

Pour faire simple : la vraie féminité est enfin mise en valeur.

Et pas la féminité proprette des années 50. Non : désormais, nous admirons la femme qui arbore toute sa pilosité naturelle.

All natural #notnaturalhaircolor #nothingbutpixies #armpithair #lol #pinkhairdontcare #cali #sf #hairy #bohemian

A photo posted by LASH.BROW.HAIR.MAKEUP. (@rachaelalpert) on

A photo posted by Miley Cyrus (@mileycyrus) on

Que ces aisselles poilues appartiennent à Miley Cyrus (qui les a teintes en rose, et les a prises en photo sur Instagram), ou à l’actrice de « Girls » Jemima Kirke, le corps féminin est désormais exposé sous une toute autre lumière.

Jemima

L’époque est idéale pour laisser pousser tout ce que vous avez…

Surtout si c’est au nom du féminisme.

Les femmes veulent simplement l’égalité.

So fucking what, it’s my body.

A photo posted by Kami Gilfoy (@kaywanderlust) on

Et, bien sûr, pouvoir mettre leurs rasoirs de côté pour un bon bout de temps.

https://instagram.com/p/3dF56plV3s/