L'avis de votre frère sur votre petit ami est le plus important de tous.

L’avis de votre frère sur votre petit ami est le plus important de tous.

Un frère et une sœur entretiennent une relation étrange. Les femmes qui grandissent auprès d’hommes en tirent une personnalité particulière et des traits de caractères qui ne peuvent apparaître qu’après des années à marcher sur des petites voitures ou à abaisser la lunette des toilettes.

Alors que la relation entre deux soeurs est spéciale, celle qui unit un frère et une soeur est exclusive et unique à sa façon.

Grandir avec un frère, ce sont des années de batailles de voitures, de films d’action et de coups dans le ventre. C’est une relation de compétition entre une fille et un garçon qui veulent être le meilleur.

Car aucune fratrie (pas même deux sœurs) n’a jamais grandi sans avoir au moins une fois échafaudé la mort de l’autre.

Aucun enfant n’a grandi sans éprouver au moins une fois cette haine extrême de ce qui lui ressemble et partage le même sang.

Nos frères étaient nos premiers compétiteurs, nos premiers ennemis. Ils nous ont appris à nous battre et à encaisser les coups. On ne se criait pas dessus, on se battait. Entre frère et sœur, on ne se pique pas les vêtements, on se vole les manettes de Nintendo.

Vous pourriez même voir vos chemins se séparer pendant un bon moment. Il est absorbé dans son monde, et vous dans le votre. Alors pourquoi vous vous réveillez un jour en vous disant que la seule opinion qui compte, c’est celle de celui que vous vouliez tuer ?

Pourquoi ? Pourquoi son opinion compte-t-elle tant maintenant ? Pourquoi est-il si important qu’il juge l’homme que vous ramènerez un jour à la maison ?

Parce qu’il est une extension de vous-même. Si votre frère pense que c’est un idiot, n’allez vous pas commencer à penser pareil ? Si votre faire voit votre copain comme l’homme qu’il est vraiment, son avis n’est-il pas aussi important que le votre qui n’est pas objectif ? Notre frère est notre part masculine, il doit approuver notre choix.

Car si nous étions des hommes, nous ferions la même chose. Si nous étions des hommes, nous voudrions les connaître, et devenir leur ami.

Nous avons été élevés par les mêmes parents, baignés dans le même bain, faits du même bois. Et nous partageons les mêmes gènes. Et si notre frère n’aime pas notre copain, ce n’est pas cool.

Votre frère ne se laissera pas avoir pas son petit jeu.

Malheureusement pour votre copain, le petit numéro de gendre parfait qu’il joue à vos parents ne marchera pas sur votre frère. Il le voit sous son vrai jour dès la première poignée de main.

Comme tous les hommes, ils se comprennent immédiatement, et votre frère sait tout de suite quel genre d’homme il est. Il sait s’ils vont être meilleurs amis ou si c’est juste un tocard.

L’approbation de vos parents ne concerne que sa réussite dans la vie. L’avis de votre frère vous dit quel genre d’homme il est vraiment.


Parce qu’ils devraient s’entendre.

S’il ne s’entend pas avec votre frère, alors il ne s’entend pas avec vous non plus. C’est avec lui que vous avez traîné, qui vous a façonnée, avec qui vous avez regardé la télé le samedi matin, avec qui vous avez passé vos vacances, avec qui vous avez du trouver une occupation pour vous amuser.

Votre frère est le compagnon ultime, et vous allez traîner avec pour le reste de vogtre vie. Alors si votre copain ne peux pas traîner avec lui, à quoi bon essayer de le faire entrer dans le club ?


Il saura le juger sur des choses que vous ne voyez même pas.

Vous le voyez comme un petit ami, votre frère le voit comme un homme. Il sait distinguer le vrai de toutes ses conneries.

Il saura s’il est capable de fonder une famille et de vous soutenir. Il saura le juger lorsque vous serez aveuglée par l’amour.

Il le voit comme une personne, pas comme une histoire d’amour. Il le voit comme un homme, pas comme votre homme. Il le voit comme un étranger qui essaie d’entrer chez vous, et son opinion vous forcera à vous refaire un avis.


Parce que vous aimez votre frère.

Après tant d’année à planifier sa mort et à vous disputer, vous oubliez à quel point vous l’aimez. Vous avez le plus grand respect pour un homme qui a été votre pire ennemi.

Son opinion est sacrée parce que son avis compte parce qu’il compte. Son avis est plus important que celui de vos parents, de vos amis, ou que le vote. Parce qu’il est le seul à vous connaître mieux que votre copain ne le pourra jamais.