La chienne retrouvée enterrée vivante défie son bourreau en se remettant totalement de cette épreuve.

La chienne sauvée de justesse après avoir été enterrée vivante, enfouie sous une montagne de terre et de cailloux, s’est totalement remise de cette terrible épreuve, et s’est avérée un animal doux et affectueux : de quoi rendre encore plus inadmissible l’acte odieux dont elle a été victime.

- Publicité -

Cette chienne vieillissante, nommée Athena en l’honneur de la déesse grecque de la sagesse, a été découverte un peu plus tôt ce mois en banlieue de Paris, alors qu’elle était sur le point de mourir. Heureusement, elle a été découverte par un passant, et a été sauvée in extremis des conséquences de cet acte cruel ; néanmoins, elle souffrait alors de déshydratation et était en état de choc.

Aussitôt, Athena a été emmenée à la clinique vétérinaire V24, où le personnel a alors entrepris de soigner ses blessures. Une semaine plus tard à peine, et Athena est à nouveau en pleine forme, selon les vétérinaires.

“Elle est en bonne santé”, explique Barthélémy Balli, un employé de la clinique. “Comme elle n’est plus toute jeune, et qu’elle était en état de choc, Athena a eu un peu de mal à nous faire confiance, au début, mais maintenant elle va beaucoup mieux. Elle est en très bonne santé.”

Balli explique qu’une fois qu’Athena a compris qu’elle était en de bonnes mains, son caractère doux et affectueux a commencé à refaire surface.

“Elle est très gentille, et pas du tout agressive” “C’est une très gentille fille. Très très gentille.”

- Publicité -

Depuis, Athena a été confiée aux bons soins de la SPA, qui lui a peut-être déjà trouvé un nouveau foyer.

“Je crois qu’ils lui ont déjà trouvé une famille d’adoption.” confie Balli. “Une enquête policière est en cours, donc je n’ai pas beaucoup plus d’informations à ce sujet.”

Les autorités ont été en mesure d’identifier le propriétaire de la chienne, un jeune homme de 21 ans apparemment responsable de cet incident malsain. Selon les médias, il a été inculpé de cruauté envers les animaux, et risque désormais deux ans de prison, et plus de 30000€ d’amende.