Un médecin panique lorsqu’il découvre, à l’échographie, qu’une femme est enceinte de jumelles dans CET état. Mais découvrez ce qu’elle fait alors…

En 2012, alors que Shellie Tucker était enceinte de 20 semaines, elle a appris qu’elle attendait des jumelles… des jumelles siamoises.

“Le médecin a dit “Vous allez avoir des jumelles”, et mon coeur s’est arrêté de battre. Et puis il a ajouté “Je pense qu’elles sont siamoises”, et mon coeur s’est à nouveau arrêté” a expliqué Shellie à ABC News. Les jumelles partageaient en effet un même thorax, un même foie, un même diaphragme, et une même membrane prédicardiale.

- Publicité -

 

Le médecin, spécialisé dans les grossesses à risques, a alors expliqué à Shellie que ses enfants ne survivraient probablement pas à une séparation. Selon CNN, “Le taux moyen de survie des enfants siamois est d’environ 5 à 25%, et 75% des opérations de séparation même à la survie d’au moins l’un des deux enfants”. Le spécialiste a conseillé à Shellie d’avorter.

“Mais alors qu’il me racontait cela, je pouvais sentir les pieds de mes petites filles s’agiter dans mon ventre, et j’ai compris que ce n’était pas une option envisageable pour moi”, a expliqué Shellie.

Shellie a alors fait le choix de garder les bébés, baptisés Allison et Amelia. Après avoir reçu un second avis médical à l’Hôpital pédiatrique de Philadelphie, il a été décidé que les deux fillettes pourraient survivre à une séparation.

Lorsque Shellie a accouché, elle a été soufflée par ses deux petites filles.

“J’ai immédiatement dit qu’elles étaient superbes. Elles se sont toutes deux accrochées à mes doigts, elles pleuraient, et nous avons tout de suite compris que nous avions fait le bon choix.”

- Publicité -

À l’âge de 9 mois, Amelia et Allison ont alors été séparées par 40 médecins, qui se sont relayés pour effectuer une opération d’une durée de plus de 7 heures. L’opération a été un succès.

“Une fois que les médecins nous ont annoncé qu’elles étaient désormais séparées, ce fut comme si l’on nous avait soulagés d’un poids immense”, explique leur père, Greg Tucker.

Découvrez dans la vidéo ci-dessous comment se portent les deux jumelles, un an après l’opération.

Et PARTAGEZ cet article si vous pensez que Shellie a bien fait d’écouter son instinct maternel, et d’aller chercher un second avis médical au sujet de ses enfants !