Il découvre cette petite fille dans un village pauvre. Mais attendez de voir son visage 2 ans plus tard.

Il découvre cette petite fille dans un village pauvre. Mais attendez de voir son visage 2 ans plus tard.

Un bébé né en Inde avec une énorme tête déjoue miraculeusement le sort.

En avril 2013, un photographe du nom d’Arindam Deywas s’est aventuré dans un village du Tripura, un État montagneux situé dans le nord-est de l’Inde. Il a été choqué d’y découvrir Roona Begum, une petite fille de 18 mois, dont la tête était trois fois plus imposante que la normale. Profondément affecté par cette pauvre fillette, Arindam Deywas a fait plus ample connaissance avec Roona et ses parents et a pris des photographies intimes de cette famille.

Roona est née avec une hydrocéphalie, une maladie potentiellement mortelle découlant d’une accumulation de liquide dans le cerveau. Roona était incapable, entre autres choses, de se tenir assise et de marcher à quatre pattes. À sa naissance, les médecins locaux ont conseillé à ses parents de l’emmener dans une clinique privée, mais le père de Roona, à peine âgé de 18 ans, était un pauvre travailleur journalier illettré. Il ne pouvait simplement pas offrir à sa fille les soins médicaux dont elle avait désespérément besoin. Tous les jours, il priait pour qu’un miracle survienne.

Arindam Deywas a partagé ses incroyables clichés de Roona avec les journaux et revues du monde entier. Roona et ses parents ne s’attendaient pas à ce qui est arrivé ensuite…

Roona Begum est née avec une hydrocéphalie, une maladie potentiellement mortelle découlant d’une accumulation de liquide dans le cerveau.

En avril 2013, le photographe Arindam Deywas a découvert Roona dans un village du Tripura, en Inde. Il a été stupéfait et touché par Roona, dont la maladie a fait gonfler sa tête de sorte qu’elle fait trois fois la taille normale, l’empêchant d’avoir une vie normale.

À l’époque, le père de Roona avait 18 ans. C’était un pauvre travailleur journalier illettré qui n’avait pas les fonds nécessaires pour payer le traitement médical conseillé par les médecins locaux.

N’ayant nulle part où aller, et personne vers qui se tourner, les parents de Roona priaient constamment pour un miracle.

Arindam Dey

Arindam Dey

Arindam Deywas a rapidement partagé ses clichés avec les journaux du monde entier.

Ces photographies ont entraîné un déluge de soutien et de dons venant du monde entier pour elle et sa famille. La campagne en ligne a permis de collecter 62 000 $ !

Roona a finalement pu commencer le traitement, qui implique un drainage chirurgical du liquide céphalo-rachidien qui se trouve dans le cerveau.

Après presque 10 interventions chirurgicales, la circonférence de la tête de Roona est passée de 94 à 58 centimètres.

Ses parents la décrivent maintenant comme une enfant enjouée et rieuse. Elle peut tenir sa tête droite et même communiquer par de courtes syllabes.

En 2014, la petite fille maintenant âgée de cinq ans a souri pour la toute première fois. Les médecins ont été étonnés de voir Roona déjouer leur diagnostic initial qui ne lui donnait que quelques mois à vivre.

Des gens du monde entier suivent maintenant l’histoire de Roona, priant pour qu’elle reçoive les soins nécessaires à son rétablissement complet. Sa mère Fatima et son père Abdul espère qu’un jour elle pourra aller à l’école.

Si vous souhaitez en savoir plus ou faire un don à Roona et sa famille, cliquez ici.

PARTAGEZ l’incroyable histoire de Roona avec vos amis sur Facebook.