Une guerre de post-it entre deux immeubles de bureaux se conclut par un final épique.

Une guerre de post-it entre deux immeubles de bureaux se conclut par un final épique.
Les post-its. Le monde sombrerait dans le chaos sans eux. Personne ne se souviendrait de rien. Personne ne serait capable de transformer les murs de leur bureau en fresques de superhéros. Personne ne serait capable de laisser des messages passifs agressifs sur les murs du réfrigérateur collectif. Et personne ne serait capable de lancer le type de bataille de post-it qui a récemment eu lieu à New York.

- Publicité -

Tout a commencé de manière assez innocente. Une employée de Harrison and Star a simplement écrit “Hi” (Salut) en post-it sur sa fenêtre, attendant que quelqu’un réponde. Et quelqu’un l’a fait. Ils ont écrit “Sup” (Ça va ?). Jusqu’ici ça reste urbain. Mais cela ne s’est pas arrêté pas là. Non, ce n’était que le début !

Les deux bâtiments accueillent de nombreuses agences de publicité et de marketing et leurs créatifs occupants ne pouvaient résister au fait de se mettre en action. Très vite, les fenêtres étaient remplies de messages et images amusants. Mais comme vous allez le découvrir ci-dessous, tout cela a abouti à une fin dévastatrice de la manière la plus inattendue…

(Sources : twisted sifter)

- Publicité -

Tout a commencé avec un innocent “Hi” (Salut) au 6e étage du 75 Varick Street à New-York.

Bientôt, “Sup” (Ça va ?) est apparu sur un immeuble de l’autre côté de la rue, au numéro 200 de la rue Hudson.

- Publicité -
×
1
2
3
4
5
6
7