En Chine, des animaux vivants sont emprisonnés dans ces porte-clés en plastique.

Ce souvenir étrange donne un tout autre sens à l’expression “animal de poche”.

Cela fait des années que des vendeurs chinois mettent sur le marché des porte-clés contenant des animaux vivants : ils consistent en de petites bulles en plastique dans lesquelles sont emprisonnés de petites tortues, des poissons, des salamandres, ou des grenouilles.
1
La première mention de cette mode par CNN remonte à 2011. Ces petits animaux sont figés dans du liquide aux couleurs vives, et, souvent entourés de perles et d’autres décorations, ils ne peuvent presque pas bouger.
2
Supposément, l’eau contient suffisamment d’oxygène et de nutriments pour que les créatures restent en vie pendant plusieurs jours.
3
Bien entendu, les défenseurs des droits des animaux se sont indignés, et ont dénoncé ces porte-clés comme étant particulièrement cruels, puisque les animaux finissent toujours par mourir lorsque leur réserve d’oxygène est épuisée.

- Publicité -

Au mieux, ils sont libérés de leur bulle, et finissent comme animaux domestiques chez des personnes qui ne sont pas prêtes à s’occuper d’eux.
4
Sans même parler de la torture psychologique subie par un animal intelligent, enfermé vivant dans ce qui devient sa tombe.
5
Sur cette vidéo, on peut ainsi voir une tortue minuscule qui tourne en vain, et tente de s’échapper, sans pouvoir trouver de sortie.
7-
Malheureusement, ce n’est pas le seul exemple d’animal exploité dans le cadre d’une mode vestimentaire improbable. En Amérique du Sud, des scarabées vivants sont recouverts de pierres précieuses, et portés en guise de broches. Et un peu plus tôt cette année, un horloger a rendu public un concept de montre contenant des fourmis vivantes ; après avoir été montré du doigt par une opinion publique hostile, l’entreprise a affirmé que ce n’était qu’un poisson d’avril anticipé.

Vous pourrez découvrir ci-dessous une vidéo de ces pauvres animaux porte-clés.

- Publicité -