Une éléphante maltraitée verse quelques larmes en débutant une nouvelle vie, libérée de la servitude des hommes.

Une éléphante maltraitée verse quelques larmes en débutant une nouvelle vie, libérée de la servitude des hommes.

Chailert et d’autres bénévoles avaient préparé un camion, dans lequel emmener Kabu jusqu’au refuge pour éléphants – un voyage épuisant de 12 heures, qui allait marquer le commencement de la vie d’éléphante libre de l’animal.

« Il nous a presque fallu une demi-journée entière pour emmener Kabu jusqu’au camion. Elle était effrayée et perturbée, donc elle a eu des difficultés à monter dans le véhicule », explique Chailert sur Facebook. « Elle a dû se demander ce qui allait ensuite lui arriver. Mais désormais, elle est dans le camion, en route pour le refuge. À partir d’aujourd’hui, plus de peur, plus de douleur, plus de chaîne ni de travaux forcés. »

Pendant toute cette épreuve, ses sauveteurs sont restés à ses côtés, pour lui apporter du soutien et du réconfort.

Lorsque le camion est finalement arrivé au Parc Naturel des Éléphants, un paradis sur Terre pour les pachydermes secourus (bien souvent après une vie très semblable à celle de Kabu), le soleil s’était couché. Kabu paraissait excitée en descendant la rampe, accueillie par les barrissements des autres éléphants du refuge, qui étaient probablement pour elle les premiers de ses congénères à ne pas être enchaînés.

Tendant la trompe, curieuse et impatiente, Kabu a salué les autres membres de son nouveau troupeau.

Page 2 of 3
PREVNEXT