Des girafes d’un blanc fantomatique ont été repérées dans la nature, et elles restent un mystère.

Une girafe blanche rarissime et son petit ont été vus sur les terres protégées du comté de Garissa au Kenya, et il s’agit d’un spectacle inoubliable.

Les girafes blanches souffrent d’une maladie génétique, le leucistisme, qui provoque une perte partielle de la pigmentation cutanée. Cette maladie peut permettre à certains contours du motif typique des girafes de rester visibles, laissant certaines zones visibles.

- Publicité -

- Publicité -

Les girafes blanches ont été repérées dans la nature en 2016, et d’autres observations ont eu lieu depuis. Pourquoi ? Cela reste un mystère.

Mais une chose est sûre, nous ignorons toujours ce que mère nature nous réserve.

- Publicité -