Des baleines à bosse protègent d’autres animaux d’une orque, mais personne ne sait pourquoi.

Des baleines à bosse protègent f

- Publicité -

Lorsque vous pesez 36 tonnes, vous n’avez pas trop à vous inquiéter du fait d’être mangé par des prédateurs. Cependant, ne se contenant pas de profiter de son invulnérabilité, les baleines à bosse sont régulièrement repérées alors qu’elles veillent sur d’autres animaux marins et interviennent afin de les protéger des attaques d’orques. Étant donné que cela ne bénéficie pas directement aux baleines à bosse, les chercheurs ignorent pourquoi elles prennent la peine de se mettre en danger en cherchant querelle à l’un des plus célèbres tueurs des océans, certaines suggèrent qu’elles pourraient agir de manière totalement altruiste.

En 2009, l’écologiste marin Robert Pitman a observé une scène extraordinaire dans les eaux de l’Antarctique, une baleine à bosse est venue à la rescousse d’un phoque de Weddell qui avait été délogé d’un morceau de banquise par un groupe d’épaulards et semblait destiné à être leur diner. De manière étonnante, la baleine a placé le phoque sur son ventre retourné, le protégeant de ses assaillants jusqu’à ce qu’il soit capable de se mettre à l’abri sur un autre morceau de glace à la dérive.

Après avoir été témoins de ce sauvetage incroyable, Robert Pitman et certains de ses collègues ont commencé à collecter les récits de baleines à bosse interagissant avec des orques, enregistrés par 54 observateurs différents entre 1951 et 2012. Un total de 115 interactions ont été rapportées sur cette période, dont les détails ont été publiés dans le journal Marine Mammal Science.

Sur ces 115 évènements, 57 pour cents ont été initiés par les baleines à bosse, suggérant qu’elles cherchent activement les épaulards afin de les affronter. Dans plus de 87 pour cent des cas, les orques étaient en train de chasser une proie lorsque les baleines se sont montrées.


- Publicité -

Chose encore plus remarquable, dans 89 pour cent des incidents, les baleines sont intervenues alors que les orques attaquaient une espèce différente, indiquant que ces géants marins ne protègent pas seulement les leurs, mais également les autres créatures.

Parmi les animaux que les baleines ont contribué à protéger, on trouve des otaries de Californie, des poissons-lune, des phoques communs, et des baleines grises. Elles utilisent diverses tactiques pour repousser les épaulards, par exemple, les frapper à l’aide de leurs nageoires et de leurs queues, mugir ou encore les pourchasser.

Bien que les scientifiques ne soient pas sûrs de ce qui pousse les baleines à bosse à agir de manière désintéressée, ils pensent que c’est peut-être, car elles sont sur leurs gardes envers les orques qui pourraient attaquer leurs petits. Ainsi, elles interviennent systématiquement chaque fois qu’elles entendent des épaulards attaquer, avant même de savoir sur quelle espèce ils ont jeté leur dévolu. Cependant, ce qui les pousse à poursuivre la confrontation après avoir appris que les orques ne s’en prennent pas à une baleine à bosse reste un mystère.