Cette photo montre le moment attendrissant où cette femme de 102 ans est tombée amoureuse d'un chat abandonné.

Cette photo montre le moment attendrissant où cette femme de 102 ans est tombée amoureuse d’un chat abandonné.

Lorsque Iona L, 102 ans, a découvert Edward, un chat de deux ans, Barbara Bates (la coordinatrice des adoptions d’un refuge animalier texan) était présente avec son appareil photo. (source: huffingtonpost)

« Ça m’a fait chaud au cœur« , explique Bates à propos de la scène prise en photo au refuge. « Le chat s’est blotti contre elle. Il était assorti à sa tenue. »

J’ai demandé à Iona si elle acceptait que je la prenne en photo, et elle m’a dit qu’elle espérait ne pas endommager mon appareil avec son physique.

Aucun risque. Loin de là :

Centenaire chat refuge

Credit Photo: Barbara Bates/Montgomery County Animal Shelter

Le chat de Iona étant récemment décédé, son fils l’a amenée, la semaine dernière, au Refuge Animalier du Comté de Montgomery, à Conroe, au Texas.

« J’avais un chat depuis 10 ans« , raconte Iona,  « Et j’avais vraiment besoin d’un nouveau compagnon. »

Edward l’a immédiatement séduite.

« Il s’est blotti contre mon épaule, et ça m’a rappelé le chat que je venais de perdre« , explique-t-elle.

Toute sa vie, Iona a eu des chats. D’ailleurs, l’une de ses photos préférées la montre adolescente, accompagnée d’un chat, à la ferme de ses parents. Elle était en train de traire les vaches lorsqu’un seau s’est renversé, et sur la photo, on voit un chat qui profite du délicieux liquide répandu.

Désormais, c’est à Edward d’être chouchouté par Iona, dans ce qui est potentiellement son premier foyer.

« Il est plus qu’heureux« , sourit Iona.

De son côté, Bates explique qu’elle n’a pas hésité un seul instant à confier Edward à Iona. Tout d’abord, parce que le fils de Iona lui a promis que s’il arrivait quelque chose à sa mère, alors Edward irait vivre avec lui. Mais aussi parce que Bates est convaincue qu’Edward et Iona sont bons l’un pour l’autre.

« Cette photo m’a montré qu’Edward a tout de suite senti l’amour débordant de Iona, et la sécurité qu’elle lui offrirait. »

Et un tel amour n’a pas de prix.

« Selon moi, un animal vous confie sa vie, ce qu’une personne, ou un objet, ne peut pas faire. » dit Bates. « Vous rentrez chez vous le soir, et tout ce que désire un animal, c’est un câlin. On oublie tous ses soucis. Donc j’ai été profondément touchée. Et je suis ravie que mon ressenti soit confirmé par ce que j’ai pris en photo. »