Cette femme trisomique se fait tatouer tous les vendredis et elle a une excellente raison de le faire...

Cette femme trisomique se fait tatouer tous les vendredis et elle a une excellente raison de le faire…

Ceux qui se méfient des tatouages peuvent en douter, mais les tatoueurs professionnels sont souvent parmi les gens les plus sympathiques que l’on puisse rencontrer.

Parlons de Jason Ward, par exemple : chaque vendredi, ce tatoueur de Nouvelle-Zélande a rendez-vous avec Suzie, une femme atteinte de trisomie, pour lui appliquer des tatouages adhésifs ! (plus d’info: Facebook)

Depuis 3 mois, c’est là que se rend Suzie pour obtenir ses tatouages temporaires.

Femme trisomique tatouage 1

« La première fois qu’elle est venue, elle s’est approchée du comptoir, y a posé ses affaires et m’a simplement dit « mettez-moi ces tatouages sur le bras ».

Femme trisomique tatouage 2

Si elle faisait partie de ma famille, qu’elle s’était rendue dans une autre boutique et qu’ils l’avaient envoyée promener, j’en serais furieux. Pourquoi devrais-je refuser ce qu’elle me demande ? »

Femme trisomique tatouage 3

Comme il s’agit de tatouages adhésifs et temporaires, Ward ne demande aucun paiement à Suzie. Malgré tout, il effectue le même rituel que pour n’importe quel vrai tatouage (désinfectant, gant, tatouage)

Femme trisomique tatouage 4

« Elle préfère les dessins maori… apparemment, dans un centre d’activités où elle va la journée, quelqu’un a un tatouage Tā moko sur tout le bras. Je crois qu’elle y retourne le vendredi après-midi et qu’elle compare leurs tatouages. »

Femme trisomique tatouage 5

Ces tatouages sont pour Suzie une manière de se sentir « comme les autres » et Ward se fait un plaisir de voir le sourire qui illumine le visage de Suzie à chaque pose de tatouage. Et ça, ça n’a pas de prix.

Si cette histoire vous a touché, n’hésitez pas à la partager avec vos proches.