En résistant aux nazis, cette femme a permis l’accouchement de 3000 bébés à Auschwitz.

La sage-femme polonaise Stanisława Leszczyńska a aidé à accoucher près de 3000 bébés à Auschwitz, et a caché un grand nombre d’enfants aux nazis.

Malgré l’horreur qui l’entourait, la sage-femme polonaise Stanisława Leszczyńska a aidé des femmes enceintes a accouché aussi confortablement que possible à Auschwitz. Parfois, elle a sauvé à la fois les mères et les bébés d’une mort certaine.

- Publicité -

Alors que Stanislawa et les médecins nazis qui la supervisaient pensaient que peu de bébés pourraient arriver à terme à cause des maladies et de la malnutrition, elle n’a pas perdu un seul bébé durant toute la période pendant laquelle elle a exercé en tant que sage-femme du camp.

Stanisława Leszczyńska jeune.

En résistant aux nazis cette 01

Stanislawa était une Polonaise catholique, née en 1896 d’un père charpentier. Quand Stanislawa était enfant, sa mère travaillait de longues heures à l’usine alors que son père était sur le front au Turkestan. Elle a pu aller à l’école et a terminé ses études secondaires en 1914, au moment où la Première Guerre mondiale a éclaté.

En 1916, Stanislawa a épousé un imprimeur, Bronisław Leszczyński, et en 1919 elle avait un fils et une fille. En 1920, sa famille a déménagé à Varsovie et elle a commencé ses études pour devenir sage-femme. En 1923 elle avait donné naissance à deux fils de plus et avait commencé à travailler à plein-temps en tant que sage-femme.

- Publicité -

Auschwitz

En résistant aux nazis cette 02

L’Allemagne nazie a envahi la Pologne au début de la Seconde Guerre mondiale et la famille Leszczyńska a été forcée de quitter leur quartier lorsqu’il a été transformé en ghetto juif sous l’occupation nazie. La famille faisait preuve d’une certaine sympathie envers la communauté juive et a été arrêtée alors qu’il remettait à des familles juives de la nourriture, de faux documents et d’autres objets nécessaires à la survie.

Stanislawa a été emmené à la Gestapo en 1943, et son jeune enfant a également été arrêté. Son époux et son fils le plus âgé ont réussi à échapper à l’arrestation, mais son mari est finalement décédé durant l’Insurrection de Varsovie, avant que Stanislawa ne puisse le revoir.

Préc.1 sur 6
- Publicité -