Ces surfeurs ont entendu les cris d’une petite femelle globicéphale et se sont précipités à son secours.

C’est arrivé mercredi dernier à une petite femelle globicéphale.

- Publicité -

Parfois, les cétacés peuvent être piégés par des rochers lorsque la marée baisse. C’est arrivé mercredi dernier à une petite femelle globicéphale. Elle serait morte sans l’aide de surfeurs comme Mauricio Camareno et ses amis.

Ils étaient sur une plage du Costa Rica lorsqu’ils ont vu une mystérieuse bosse émerger d’une petite rivière. En approchant, ils pouvaient entendre le cétacé crier à l’aide.

Ils n’eurent pas trop de toutes leurs forces pour lui permettre de rejoindre des eaux plus profondes, car elle était incroyablement faible après avoir lutté pour garder sa tête là où il lui était possible de respirer. Pendant six heures, les surfeurs l’ont littéralement maintenue à la surface afin qu’elle puisse respirer. Il a fallu tout ce temps pour que ses muscles se regonflent d’énergie.

Si les surfeurs l’avaient simplement abandonnée, que ce soit dans les eaux peu ou plus profondes, la femelle cétacé n’aurait certainement pas eu la force d’atteindre la surface. Alors que la marée montait, les surfeurs ont eu l’occasion de lui faire rejoindre des eaux plus suffisamment profondes pour qu’elle puisse manœuvrer librement grâce à ses forces retrouvées.

- Publicité -

Continuant à œuvrer de concert, les trois hommes ont délicatement soutenu le corps de la petite globicéphale alors qu’ils se dirigeaient vers l’océan. Leurs efforts ont assurément payé. La femelle cétacé a réussi à s’éloigner en nageant et survivre, et nul doute qu’elle sera éternellement reconnaissante envers ces trois hommes qui lui ont sauvé la vie ce jour-là.

Cette histoire est incroyable ! Que pensez-vous de ces trois hommes qui ont travaillé d’arrache-pied pour sauver un animal sans défense ? Faites-le-nous savoir et n’oubliez pas de partager cet article avec vos amis !