Cette femme de 84 ans a refusé un million de dollars, obligeant les promoteurs à construire un centre commercial AUTOUR de sa maison.

Cette femme de 84 ans a refusé un million de dollars, obligeant les promoteurs à construire un centre commercial AUTOUR de sa maison.

Top6

En 2006, des promoteurs immobiliers voulaient construire un centre commercial à Seattle, dans l’État de Washington, là où Edith Macefield avait sa demeure. Mais Edith n’était pas prête à les laisser faire. Elle a ainsi refusé l’offre des promoteurs, qui lui proposaient de racheter sa maison au prix d’un million de dollars ; la suite ? Cette photo parle d’elle-même.

Après que ce refus ait fait les gros titres du web, sa maison est devenue le symbole de la lutte contre un corporatisme grandissant, et a même inspiré le film « Là-haut », dans lequel Pixar a reproduit la maison de Maxefield.

Edith est décédée en 2008, et a légué sa maison à Barry Martin, le chef de chantier d’un site voisin, qui avait sympathisé avec elle, et l’avait aidée durant ses derniers jours. À l’époque, on ignorait ce qu’il allait advenir de la maison, mais Martin avait dans l’idée d’en faire une sorte de mémorial.
160
La maison a ainsi été vidée, et la rénovation a commencé, mais elle a été interrompue, et le bâtiment a été mis aux enchères. Pourtant, la maison n’avait toujours pas trouvé d’acquéreur en mars 2015, car, outre le prix de la propriété (156000€), l’acheteur devra s’acquitter de 275000€ d’impôts en retard. Après l’échec de cette vente aux enchères, la maison a été remise en vente sans le retard d’impôts, et sera désormais vendue au plus offrant.

Voici une visite virtuelle de la maison telle qu’elle est aujourd’hui :