Ce photographe est né sans mains ni jambes, et ses clichés parlent d’eux-mêmes.

Si vous regardez le travail du photographe indonésien Achmad Zulkarnain avant de le regarder, vous ne devineriez jamais qu’il a utilisé sa bouche pour allumer l’appareil photo. Le passionné de photo de 24 ans est né sans mains ni jambes, mais avec un esprit passionné et plein de ressources.

- Publicité -

Zulkarnain n’a peut-être pas de doigts, mais a développé sa propre forme de dextérité en utilisant son visage, sa bouche, et la peau de ses bras pour actionner son appareil photo professionnel. Une fois qu’il a capturé ses clichés, qui vont de mannequins portant des costumes traditionnels à de superbes décors naturels, il les transfère sur son ordinateur et procède ensuite aux retouches. Il a même monté sa propre entreprise, DZOEL, pour l’aider à gérer l’afflux de propositions de travail qu’il reçoit.

« Je ne veux pas que les gens voient des photos de moi et pensent à qui je suis, je souhaite juste qu’ils voient ma créativité », a-t-il confié à Al Jazeera. Non seulement c’est une inspiration pour les personnes handicapées du monde entier, mais il prouve que tous les obstacles peuvent être surmontés avec assez de détermination.

- Publicité -

Plus d’informations : Facebook, Instagram

Voici Achmad Zulkarnain, un photographe professionnel originaire d’Indonésie connaissant un ensemble de difficultés.

- Publicité -

Le passionné de photo de 24 ans est né sans mains, ni jambes, mais cela ne l’a pas empêché de suivre sa passion.

Préc.1 sur 10
- Publicité -