Ce père a été arrêté pour avoir fait quelque chose de radical afin de sauver la vie de sa fille.

Ce père a été arrêté pour avoir fait quelque chose de radical afin de sauver la vie de sa fille.

Adam Koessler vit actuellement le cauchemar de tout père de famille. Sa fille de 2 ans, Rumer Rose, souffre d’un neuroblastome de type 4, une sorte de cancer à l’espérance de survie d’à peine 50%.

Koessler a tout essayé pour aider sa fillette, y compris un traitement naturel à base de nourriture bio et sans gluten, d’eau alcaline, et d’huiles essentielles. Malheureusement, ce traitement n’ayant pas eu l’effet escompté, il a commencé à soigner Rumer avec de l’huile de cannabis.

Koessler a alors immédiatement remarqué que l’état de sa fille s’améliorait. Seul problème : l’huile de cannabis est interdite en Australie, où Koessler vit avec sa fille, et il a été arrêté pour s’en être procuré.

Voici Koessler et Rumer. Afin de l’aider à lutter contre le cancer qui ronge son organisme, Adam a commencé à administrer de l’huile de cannabis à sa fille, l’année dernière.

113
Facebook

L’huile de cannabis est une forme hautement concentrée de marijuana, aux bienfaits médicaux qui ont été prouvés. Bien que de nombreuses personnes aient été opposées à ce traitement supposément dangereux, Adam affirme avoir remarqué une amélioration considérable de l’état de sa fille.

210
Facebook

« Instantanément, Rumer a retrouvé une certaine qualité de vie, comme si son corps malade retrouvait de l’énergie », explique Koessler au sujet de cette huile. « Elle me disait qu’elle n’avait plus mal au ventre, et elle mangeait à nouveau comme avant, ce qui lui a permis de reprendre du poids. »

33
Facebook

Malgré cette amélioration notable, il reste illégal de posséder et de revendre de l’huile de cannabis en Australie. Koessler a donc été arrêté, et n’a plus le droit de voir sa fille malade. Presque aussitôt, une pétition a vu le jour sur Change.org, et elle a réuni plus de 140000 signatures, demandant aux politiciens australiens d’intervenir, et de permettre à Koessler de voir sa fille.

43
Facebook

Koessler avait l’interdiction de voir sa fille depuis le 2 janvier. Cete semaine, Koessler a tenté de rendre visite à sa fille dans sa chambre d’hôpital, violant ainsi les conditions de son sursis. La police a cependant refusé d’intervenir lorsqu’elle a été contactée, ce qui a permis à Koessler de passer un peu de temps en famille.

53
Facebook

Personne ne sait si Adam va continuer à administrer à sa fille ce traitement à base d’huile de cannabis. Quoiqu’il en soit, nous pensons très fort à Adam et Rumer durant cette période très difficile de leurs vies. Assurez-vous de suivre leur page Facebook, afin de ne rien rater du combat de Rumer contre cette maladie mortelle.